Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Découvertes

Une IA a battu une équipe de joueurs professionnels à Dota 2, et ils ne s'en remettent pas vraiment

© Dota 2

Texte par Perrine SIGNORET

Dernière modification : 06/08/2018

Déçus et choqués, les joueurs ont demandé à ce qu'on reconnaisse au moins leur capacité à garder un "bon esprit" malgré la défaite.

C'est une raclée de plus pour nous autres les humains. Une intelligence artificielle a battu ce 6 août une équipe de joueurs professionnels à Dota 2, un jeu de stratégie réputé pour être particulièrement complexe, rapporte The Verge.

VOIR AUSSI : DeepMind et OpenAI : les agents intelligents continuent d'humilier les humains aux jeux vidéo

Depuis que Deep Blue a battu le champion Gary Kasparov aux échecs en 1997, les systèmes d'intelligence artificielle (IA) n'ont cessé de progresser en matière de jeux. Ils ont remporté de belles victoires, y compris à Dota 2. Le 25 juin en effet, OpenAI Five, une équipe de réseaux neuronaux développée par l'organisation d'Elon Musk OpenAI, avait déjà battu une équipe composée de joueurs semi-pro dans le jeu en arène.

1 000 coups différents à chaque fois

Celui-ci se joue par équipes de cinq, chacune devant détruire la base du camp opposé pour remporter la partie. Il est particulièrement complexe à appréhender pour une IA, car les joueurs n'ont pas la possibilité de voir l'ensemble de l'arène. Chacun doit remplir des objectifs différents et complémentaires, ce qui complique la partie. 

À l'époque, The Verge expliquait ainsi que les IA devaient choisir le meilleur coup à chaque fois entre 1 000 actions différentes, contre seulement 250 au jeu de go, et 35 aux échecs.

VOIR AUSSI : "Les machines peuvent être créatives", assure Joëlle Pineau, à la tête du laboratoire FAIR de Facebook à Montréal

C'est donc un petit exploit pour OpenAI Five d'avoir pu gagner face à cinq joueurs dont quatre sont des professionnels ou d'anciens professionnels... A tel point que ces derniers ne semblent toujours pas s'être remis de leur défaite. "Je ne me suis jamais senti aussi inutile de ma vie", a écrit l'un d'entre eux sur Twitter. "Mais au moins, nous nous sommes amusés", a ajouté le joueur pro, assurant qu'ils avaient certes perdu la partie, mais qu'ils méritaient un prix pour "l'esprit" avec lequel ils s'étaient battus.

Notons tout de même que le jeu reste pour le moment "simplifié" pour les IA. Par exemple, les joueurs ne pouvaient choisir leurs personnages que parmi 18 héros, alors qu'il y a normalment plus de 100 options. Mais au rythme où les systèmes neuronaux sont entraînés – chaque jour, ils jouent l'équivalent de 180 années de jeux en accéléré –, cette petite faiblesse risque d'être rapidement comblée.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire

Première publication : 06/08/2018