Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Découvertes

La sonde spatiale Hayabusa2 a réussi à prendre des images en gros plan de l'astéroïde Ryugu

© JAXA

Texte par Benjamin BRUEL

Dernière modification : 08/08/2018

La mission japonaise Hayabusa2 est arrivée à destination à la fin du mois de juin et nous transmet les premières observations de l'astéroïde Ryugu, à plus de 280 millions de kilomètres de la Terre.

Avez-vous déjà vu un astéroïde comme s'il était à portée de main (ou presque) ? Maintenant oui, grâce à Hayabusa2, une sonde spatiale japonaise qui, au terme de trois ans de voyage, est arrivée à proximité de l'astéroïde Ryugu.

VOIR AUSSI : Le robot Curiosity a fêté son sixième anniversaire sur Mars avec un tweet

Hayabusa2, littéralement "Faucon Pélerin 2", a quitté la Terre le 3 décembre 2014 et s'est rapprochée lentement de son objectif, dépensant seulement 24 kg de carburant en trois ans et 280 millions de kilomètres de voyage, selon le CNES.

Depuis, Hayabusa2 orbite autour de sa cible, l'astéroïde Ryugu. Son ultime but est d'en prélever des échantillons, mais ce n'est pas une tâche aisée car le champ gravitationnel de l'astéroïde et sa surface rocheuse ne facilitent pas l'atterrissage.

La sonde spatiale a commencé à orbiter à 20 km de Ryugu à la fin du mois de juin, avant de réussir à se rapprocher à 6 km de l'astéroïde, il y a quinze jours. Une distance incroyablement proche dans l'espace. Mardi 7 août, la sonde a réussi à orbiter à 851 mètres de l'astéroïde. C'est là que la sonde a réussi à prendre ces photos particulièrement détaillées.

Hayabusa2 va rester 18 mois autour de son objectif. Avec ses 3 caméras optiques, sa caméra thermique, son laser altimétrique et un spectromètre infrarouge, la sonde doit être en mesure d'estimer l'âge, la masse, la densité et certains des matériaux qui composent l'astéroïde.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 08/08/2018