Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pascal Blanchard : "La domination des terres s'accompagne de celle des corps"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les robots envahissent nos entreprises

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la candidate libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

Découvertes

Le magazine Variety met en couv' des célébrités transgenres afin de remédier à leur invisibilisation

© JILL GREENBERG/VARIETY | Laverne Cox, Trace Lysette, Chaz Bono, Brian Michael, Alexandra Billings et Jen Richards pour Variety.

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 09/08/2018

Historique : pour la première fois, le magazine américain Variety rend hommage à des acteurs et actrices transgenres pour appeler à une meilleure représentation de ces derniers au cinéma ou à la télévision.

En 2017, une étude réalisée par l'association américaine GLAAD démontrait que sur les 901 personnages des émissions diffusées en prime time, seules 17 – soit 1,9% –étaient transgenres. 

VOIR AUSSI : Leyna Bloom veut être la première femme noire transgenre à défiler pour Victoria's Secret

Alors à l'occasion de son dernier numéro, le magazine américain Variety a choisi de donner la parole à des acteurs et actrices transgenres, une grande première pour la publication. Laverne Cox, Chaz Bono, Alexandra Billings, Brian Michael, Jen Richards et Trace Lysette, tous ont participé à une table ronde afin de discuter du manque de représentativité des personnes transgenres au cinéma et à la télévision. Dévoilée sur Instagram mardi 7 août, la couverture du magazine a été accompagnée d'extraits de cet entretien, et d'une scéance photo réalisée par Jill Greenberg. 

Une lettre ouverte approuvée par 48 signataires 

Dans ce long dossier apparaît également une lettre ouverte écrite par GLAAD, qui dénonce la violence a l'égard des personnes transgenres. Plusieurs chiffres y sont cités pour appuyer les propos : le taux de chômage des personnes trans (trois fois plus élevé que la moyenne nationale aux États-Unis), le nombre de meurtres de femmes trans et racisées ou encore leur taux de suicide, "dix fois supérieur à celui de la population générale".

Elle a été approuvée par 48 signataires, dont plusieurs agences de talents, associations et autres sociétés de production. "Le monde est dangereux pour les personnes trans, et nous pouvons faire mieux", peut-on d'ailleurs lire dans la lettre. 

Cette lettre fait notamment suite à la récente polémique autour de l'actrice Scarlett Johansson, qui avait été annoncée en juillet dernier comme l'interpète de Dante "Tex" Gill, un homme trans dans un biopic baptisé "Rub & Tug". De nombreuses voix s'étaient élevées pour protester contre l'interprétation de personnages trans par des actrices et acteurs cis. La star américaine avait finalement renoncé au rôle, quelques jours plus tard. 

Enfin, un long article revient sur le combat de Caitlyn Jenner, qui lutte contre Donald Trump pour faire avancer les doits des personnes trans dans le pays. En bref, un numéro historique qui souhaite faire bouger les choses à Hollywood pour les générations présentes, mais aussi futures. "Toute une nouvelle salve de jeunes est en train d'arriver, en pensant qu'il est possible d'être ouvertement transgenre et d'avoir une carrière d'acteur", raconte Laverne Cox. "C'est formidable."

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Première publication : 09/08/2018