Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Congo-Brazaville : Un opposant menacé de mort en France.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Arthur Mitchell : la mort d'une étoile

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : L'Europe sans solution ?

En savoir plus

POLITIQUE

Audition d'Alexandra Benalla : Une situation embarassante pour E. Macron ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alexandra Lamy : "Je suis très fière d'être une actrice populaire"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Cour Suprême : tempête autour de Brett Kavanaugh

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Bourgogne : cinéaste d'une cité désertée

En savoir plus

FOCUS

Autriche : restriction de l'immigration et obstacles à l'intégration

En savoir plus

L’invité du jour

Claude Pinault : "Tétraplégique, un médecin m’a donné une graine d’espoir"

En savoir plus

EUROPE

Italie : recherche de survivants après l'effondrement meurtrier d'un viaduc près de Gênes

© Document remis à l'AFP | Un viaduc s'est effondré à proximité de Gênes, le 14 août 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/08/2018

Un viaduc d'autoroute s'est partiellement effondré, mardi, près de Gênes, faisant au moins 35 morts, selon un nouveau bilan communiqué mercredi matin par la police italienne.

La recherche de survivants se poursuivait dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 août après l'effondrement meurtrier d'une portion d'un viaduc de l'autoroute A10 à Gênes, en Italie. "Le tout dernier bilan officiel est de 35 (morts) mais nous
ne pouvons pas exclure qu'il s'alourdisse encore", a dit la porte-parole de la police de Gênes.

Mardi, le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, qui se trouvait en Sicile, a évoqué "une trentaine de morts confirmés et beaucoup de blessés graves", promettant que les responsables allaient "payer, payer tout et payer cher".

 

"Des veillées de prières ont été proposées par l'église de Gênes"

Le ministre des Transports Danilo Toninelli a évoqué dans un tweet "ce qui semble être une immense tragédie".

Les images diffusées par les pompiers et des médias montrent le viaduc dans la brume avec plusieurs dizaines de mètres manquants.

Selon les pompiers, le pont Morandi s'est effondré vers 12h (10h GMT). À la tombée de la nuit, dans un amas impressionnant de tôles et de béton, des centaines de secouristes fouillaient les décombres du viaduc avec l'aide de chiens, à la recherche de survivants. Au total, un millier de personnes sont mobilisées.

L'éclairage de Claude Rospars, ingénieure mécanique des structures

"Je ferai tout pour avoir les noms et les prénoms des responsables passés et présents. Il est inacceptable de mourir comme ça en Italie", a lancé Matteo Salvini. "Ils devront payer, payer tout et payer cher."

Le président Mattarella a de son côté appelé à "un examen sérieux et sévère des causes" du drame. "Aucune autorité ne pourra se soustraire à un exercice de pleine responsabilité : les familles de tant de victimes l'exigent, de même que la communauté frappée par un événement qui laissera des traces."

Construit à la fin des années 1960, le viaduc autoroutier est long de 1 182 mètres et se situe à une hauteur comprise entre 45 et 55 mètres au-dessus du sol. Il avait connu d'importants travaux de rénovation en 2016.

En raison du relief très accidenté de la région de Gênes, entre mer et montagne, le parcours de l'autoroute est jalonné de longs viaducs et de tunnels.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 14/08/2018

  • ITALIE

    Italie : un camion explose à Bologne, un mort et plus de 40 blessés

    En savoir plus

  • EUROPE

    L'Italie bloque le sommet de l'UE pour obtenir des "actes" sur le dossier migratoire

    En savoir plus

  • ITALIE

    Après l’Italie, Malte refuse l’accostage du Lifeline, un navire qui vient en aide aux migrants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)