Accéder au contenu principal

Benjamin Smith, n°2 d'Air Canada, nommé directeur général d'Air France-KLM

Benjamin Smith, ici à Dublin, le 2 juin 2016, a été nommé jeudi 16 août directeur général d'Air France-KLM.
Benjamin Smith, ici à Dublin, le 2 juin 2016, a été nommé jeudi 16 août directeur général d'Air France-KLM. Clodagh Kilcoyne, REUTERS

Le conseil d'administration d'Air France-KLM a officialisé jeudi la nomination de Benjamin Smith, numéro deux d'Air Canada, au poste de directeur général du groupe aérien franco-néerlandais.

PUBLICITÉ

Benjamin Smith, numéro 2 d'Air Canada, dont le nom circulait depuis plusieurs jours dans les médias, a été nommé jeudi 16 août directeur général d'Air France-KLM. Le Canadien prendra ses fonctions au plus tard le 30 septembre 2018, a précisé le groupe franco-néerlandais dans un communiqué.

Dans l'intervalle, la gouvernance de transition mise en place le 15 mai, reste en place. Elle est assurée par Anne-Marie Couderc, présidente non exécutive du conseil d'Air France-KLM et d'Air France et par le comité de direction collégiale du groupe. Le conseil d'administration d'Air France-KLM annoncera "dans les meilleurs délais" l'évolution de la gouvernance du groupe concernant la présidence non exécutive du groupe et de la compagnie Air France.

Dans un communiqué, Air France-KLM précise que "dès son arrivée, Benjamin Smith prendra la direction générale exécutive du groupe Air-France-KLM et en déterminera l'organisation". Et d'ajouter : "Il sera chargé en priorité de redynamiser Air France, de donner une profonde impulsion stratégique au Groupe, et de travailler avec les équipes à une nouvelle approche managériale."

"Rétablir le dialogue social"

Le conseil a aussi décidé que Benjamin Smith serait nommé "dès que possible" administrateur d'Air France-KLM, "avec le plein soutien de l'État français". Ce dernier est estimé à même de "rétablir le dialogue social et (de) mener à bien les grands chantiers de transformation du groupe", peut-on lire dans un communiqué commun de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, et Élisabeth Borne, ministre des Transports

"Je souhaite gagner la confiance et le respect des équipes d'Air France-KLM pour que nous travaillions et réussissions ensemble", a déclaré pour sa part le principal intéressé. Il se dit aussi "impatient de rencontrer les équipes d'Air France-KLM en septembre".

>> À lire : Air France : le gouvernement met la pression sur le personnel en évoquant la compétitivité

Les syndicats d'AF-KLM avaient critiqué par avance le choix d'un Nord-Américain. Ce sera la première fois qu'Air France-KLM aura un patron non français et, de plus, non européen. Benjamin Smith, qui maîtrise la langue française, est directeur de l'exploitation d'Air Canada. Il a fait toute sa carrière dans l'aérien et est entré en 2002 à Air Canada, dont il est membre du comité exécutif depuis 2007.

Le nouveau directeur général aura la tâche délicate de relancer les négociations sur les salaires et les conditions de travail, dans une impasse depuis la démission début mai du PDG Jean-Marc Janaillac, désavoué lors d'une consultation des personnels sur un projet d'accord salarial.

Avec Reuters et AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.