Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie - Idleb : accord Moscou-Ankara pour une "zone démilitarisée"

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Kivu" de Jean Van Hamme, l’enfer congolais en bande-dessinée

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les plus pauvres paient pour satisfaire les préférences politiques des plus riches"

En savoir plus

Amériques

La diva de la soul Aretha Franklin, icône de la musique afro-américaine, est décédée

© Taylor Hill | Aretha Franklin lors de l'ouverture du festival du film de Tribeca, le 19 avril 2017, à New York.

Vidéo par Cédric FERREIRA

Texte par Hermann BOKO

Dernière modification : 21/08/2018

Aretha Franklin, dont les chansons “Respect” ou encore “A Natural Woman" ont marqué les esprits, est morte à l’âge de 76 ans, ont annoncé jeudi ses labels. Figure incontestée de la soul aux États-Unis, elle avait pris sa retraite en 2017.

“Cela va être ma dernière année”, avait annoncé Aretha Franklin, en février 2017. “La reine de la soul” parlait ainsi de son dernier album, “A Brand new me”, sorti en novembre 2017 sous le label Rhino records, spécialisé dans la réédition d’albums historiques et Atlantic records, la maison de disque qui produisit ses plus grands succès. Ce 42e album composé essentiellement de succès revisités avec le Royal Philarmonic Orchestra de Londres signait la fin d’une prolifique carrière longue de 60 ans.

On savait la chanteuse malade. Elle s'est éteinte jeudi 16 août 2018 chez elle, à Detroit, ont annoncé ses labels. Son dernier concert remontait au 2 novembre 2017. C’était à l’occasion d’un événement caritatif de la fondation de lutte contre le Sida d'Elton John, à New York. Celle qui, chanteuse et pianiste, avait accumulé dix-huit Grammy awards dont un pour l’ensemble de sa carrière y était apparue amaigrie et fatiguée.

Joe Farmer : "Aretha Franklin est une icône du niveau de James Brown ou Michael Jackson

En 2010, certains médias révélaient qu'elle souffrait d'un cancer du pancréas. Une annonce qu'elle a immédiatement niée. Mais en 2011, la diva avait admis souffir d'un problème de santé sans préciser lequel. Ses apparitions se sont faites par la suite rares. En août 2018, sa famille a annoncé qu’elle était dans “un état critique” à Detroit, dans le Michigan où elle a grandi et vivait. La diva qui voulait consacrer plus de temps à ses petits-enfants a finalement trouvé la mort.

Talent précoce

Les titres de son répertoire ont bercé, fait danser, ému plus d’une génération. Aretha s’est quasiment érigée au rang d’icône de la musique noire américaine et de la soul, un genre qui a bouleversé la vie artistique et sociale américaine à partir de la fin des années 50. Avec la chanson "Respect" d’Otis Redding, l’autre roi de la soul mort précocement, qu’elle reprend en 1968, elle s’oppose au machisme et dénonce les violences sexuelles et racistes qui sévissent dans les ghettos américains. Peut-être une manière de se libérer de la figure hégémonique de son père, le révérend Clarence Franklin, un pasteur baptiste. Bien que militant des droits civiques et compagnon de Martin Luther King, il lui inculqua un sens aujourd’hui rétrograde de la hiérarchie entre les sexes.

http://www.france24.com/fr/tag/new-york/

Aretha Franklin naît en mars 1942 à Memphis dans le Tenessee. Sa mère est chanteuse de gospel. Talent précoce, elle signe très tôt son premier album en 1956 pour la maison de disque Columbia records, aujourd’hui filiale du groupe Sony Music Entertainment. Mais devenue mère de deux enfants à seulement 16 ans, les débuts de carrière sont tumultueux, malgré quelques succès comme “Rock-a-bye your baby with a dixie melody”.

En 1967, Aretha Franklin entre chez Atlantic, détenu par The Warner Music Group. Une ascension puisque la maison de disque a produit les plus grands tubes rythms and blues des années 50. Aretha Franklin y laissera aussi sa trace. Avec notamment son album, “I never loved a man (the way i love you)”. Il est classé par le Rolling Stone magazine premier album parmi les 50 plus grands albums de tous les temps, dans la catégorie “Woman who rock”. Chez Atlantic, les succès s’enchaînent. Aretha s’impose de plus en plus dans le paysage musical américain et même au-delà. Elle dira : “Quand je suis allée chez Atlantic Records, ils m'ont juste assise près du piano et les tubes ont commencé à naître”.

75 millions de disques vendus

En 1972, elle fait le choix de renouer avec ses racines gospels et sort “Amazing grace”, un album dans lequel elle interprète des chansons gospels traditionnels. Une consécration, l’album se vend à plus de 2 millions d’exemplaires et devient l’un des albums gospels les plus vendus de l’histoire de la musique. Pour la communauté afro-américaine, majoritairement chrétienne, elle devient à 30 ans un symbole de fierté et prend le nom de “Queen soul” ou “Lady soul”.

À propos de sa foi, elle affirmait : “L’église, comme vous le savez, c’est de là que je viens, c’est un cadre naturel pour moi, mes racines.” Et alors qu’elle guérissait de son cancer de pancréas, elle disait en 2013 : “Je parlais récemment avec Smokey Robinson, mon vieil ami Smokey, du fait que les médecins ne semblaient guère au courant des pouvoirs guérisseurs de la prière. Et Smokey m'a répondu : 'C'est qu'ils ne savent pas qui est ton Guérisseur'."

Aretha Franklin reste chez Atlantic jusqu’en 1980, année à laquelle elle rejoint Arista Music, un autre label de Sony Music Entertainment. Le succès s’offre toujours à elle, avec les albums "Jump top it" (1982), "Get it Right" (1983), "Who zoom’in who" (1985) ou encore "Through the storm" (1989) dans lequel chante aussi Elton John sur la chanson du même nom.

Sur l’ensemble de sa carrière, Aretha Franlin a vendu près de 75 millions de disques. En 1987, elle devient la première femme à intégrer le Rock and roll hall of fame, à Cleveland. Bien qu’ayant pris de l’âge, elle était encore de temps en temps sollicitée. Elle participe aux festivités liées à l’investiture de Barack Obama en janvier 2009. Elle y chante “My country’Tis of thee” une chanson patriotique américaine. En 2015, elle réussit à arracher une larme à l’ex-président américain lors de la 38e édition de l'Annual Kennedy Center Honors, avec un de ses plus grands succès “A natural woman”, sorti en 1967 et chanté en hommage à Carole King qui l’a composé.

Aretha Franklin ne chantera plus. Elle aura le mérite d’avoir influencé d’autres chanteuses comme Alicia Keys, Beyoncé, Mary J Blige ou Maria Carrey, et sa voix, chaude et puissante, continuera de faire vibrer les cœurs hors du temps.

Première publication : 16/08/2018

  • MUSIQUE

    La reine de la soul Aretha Franklin annonce un dernier album et sa retraite

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    Aretha Franklin chantera un dernier hommage aux funérailles de Whitney Houston

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    La Britannique Adele rafle cinq récompenses aux Grammy Awards

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)