Accéder au contenu principal

Le défilé militaire voulu par Donald Trump finalement repoussé à 2019

Le président américain avait particulièrement apprécié le défilé du 14-Juillet à Paris en 2017.
Le président américain avait particulièrement apprécié le défilé du 14-Juillet à Paris en 2017. Christophe Archambault, AFP

Le défilé militaire appelé de ses vœux par le président américain Donald Trump, qui avait été séduit par la parade du 14-Juillet en France en 2017, n'aura pas lieu comme prévu en novembre. Il prendra "probablement" place en 2019.

PUBLICITÉ

Donald Trump va devoir attendre encore un peu. Le défilé militaire qu’il avait appelé de ses vœux, prévu le 10 novembre 2018, a finalement été repoussé, possiblement en 2019, a indiqué jeudi 16 août le Pentagone.

"Le ministère de la Défense et la Maison Blanche souhaitaient organiser un défilé en l'honneur des anciens soldats américains et pour commémorer le centenaire de la Première Guerre mondiale", a indiqué dans un communiqué le colonel Rob Manning.

Un peu plus tôt jeudi, un responsable américain a confié à l'AFP que le budget estimé pour organiser un tel événement dépassait les 90 millions de dollars, soit plus de trois fois le montant initialement envisagé. La Maison Blanche évoquait alors des sommes allant de 10 à 30 millions de dollars. Le responsable américain a évoqué un montant pouvant aller jusqu'à 92 millions de dollars, même si aucun chiffre final n'a été arrêté.

Une touche française

Le défilé avait été envisagé durant le week-end du "Veterans Day", cérémonie militaire en l'honneur des anciens combattants. Un grand spectacle dans les airs, non sans rappeler le défilé militaire du 14-juillet en France, aurait été notamment programmé.

>> À lire aussi sur France 24 : "Un défilé du 14-Juillet sous le signe de l'amitié franco-américaine"

Le président américain s'était déclaré particulièrement impressionné par le défilé français du 14-juillet, "formidable" selon ses mots. Il y avait assisté lorsqu'il avait été reçu en grande pompe par le président Emmanuel Macron à Paris en 2017. La Maison Blanche avait annoncé début février que Donald Trump souhaitait un défilé pour mettre en avant la puissance militaire américaine.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.