Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Karin Kneissl : "L'UE perd son temps avec les sanctions contre la Pologne et la Hongrie"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Réforme du droit d'auteur : et maintenant ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ariane, succès européen, défi américain"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget 2019 : Macron veut redonner du pouvoir d'achat aux Français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Judo, la quiète de l'or"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

Le Kerala, en Inde, fait face aux pires inondations depuis un siècle

Un fermier indien et ses amis évacuent des poules menacées par les eaux, dans la région d'Ernakulam, le 17 août 2018.

Vidéo par Anaïs FURTADE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/08/2018

Les inondations qui ont débuté il y a une semaine au sud de l'Inde se sont intensifiées vendredi. Un dernier bilan officiel fait état de 324 morts et de centaines de milliers de déplacés.

Les inondations dans l'État du Kerala, au sud de l'Inde, ont fait 324 morts, selon un dernier bilan officiel publié vendredi 17 août par le gouvernement local. Le bilan pourrait encore s’aggraver ces prochains jours, car les pluies dans la région sont toujours torrentielles.

Le ministre en chef du Kerala, Pinarayi Vijayan, a indiqué dans un tweet que son État faisait "face aux pires inondations depuis un siècle".

Le gouvernement de cet État a présenté la crise comme étant "extrêmement grave". Des opérations sont en cours pour secourir les personnes prises au piège par les inondations. Une trentaine d'hélicoptères de l'armée et 320 embarcations sont à l'oeuvre à travers tout l'État du Kerala. Plus de 80 000 personnes ont pu être secourues, mais des milliers restent encore prises au piège.

D'énormes dégâts matériels

Une bonne partie des réseaux locaux de communication sont en panne, ce qui complique l’accès aux zones les plus touchées par les inondations. Malgré tout, 314 391 personnes ont cependant pu trouver refuge dans près de 3 000 camps, selon le ministre Pinarayi Vijayan.

Les dégâts matériels sont considérables : plus de 10 000 km de routes ont été endommagés ou détruits, a en outre annoncé le gouvernement local, qui a ordonné d'ouvrir les vannes dans 34 barrages et réservoirs où l'eau a atteint un niveau jugé dangereux.

>> À lire : Quatre millions de personnes menacées de perdre leur nationalité en Inde

Face à l’urgence, le Premier ministre indien Narendra Modi est arrivé vendredi soir dans l’État du Kerala. Ce dernier, réputé pour ses plages bordées de palmiers et ses plantations de théiers – et visité par plus d'un million de touristes en 2017 – subit chaque année des pluies abondantes, au moment de la mousson.

Des inondations se sont aussi produites dans d'autres États, dont le Karnataka, juste au nord du Kerala, et le Madhya Pradesh, dans le centre de l’Inde. Selon le ministère de l'Intérieur, 868 personnes sont mortes dans sept États indiens dont le Kerala depuis le début de la mousson en juin.

Avec AFP

Première publication : 17/08/2018

  • INDE

    De vastes inondations font 37 morts en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Quatre millions de personnes menacées de perdre leur nationalité en Inde

    En savoir plus

  • INDE

    WhatsApp restreint ses fonctionnalités en Inde pour limiter les "fake news"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)