Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Cyclassics Hambourg: doublé de Viviani, Démare de nouveau deuxième

© dpa/AFP | L'Italien Elia Viviani vainqueur de la Cyclassics à Hambourg le 19 août 2018

HAMBOURG (AFP) - 

L'Italien Elia Viviani a remporté la Cyclassics pour la deuxième fois d'affilée dimanche à Hambourg, en devançant au sprint le Français Arnaud Démare, comme l'an passé, et s'est ainsi préparé idéalement pour le Tour d'Espagne qui commence le week-end prochain.

Le champion d'Italie, âgé de 29 ans, espère faire aussi bien à la Vuelta qu'au Giro, où il avait enlevé quatre étapes au printemps.

Viviani, médaillé d'or olympique de l'omnium, s'est montré plus rapide que Démare au bout des 216,4 km de cette course comptant pour l'UCI Word Tour et suivi par 250.000 spectateurs. Le Français avait déjà dû se contenter de la deuxième place l'an passé à Hambourg.

Le Norvégien Alexander Kristoff et l'Allemand John Degenkolb ont terminé troisième et quatrième.

Le Slovaque Peter Sagan, principale tête d'affiche de la Cyclassics, n'a pu faire mieux que dixième.

L'Allemand Pascal Ackermann, l'un des meilleurs espoirs locaux pour la victoire, a chuté à deux kilomètres de la ligne et s'est blessé à l'épaule.

La journée a été animée par une échappée de cinq hommes, parmi lesquels le Slovène Grega Bole et l'Espagnol Ivan Garcia Cortina, partis dès les premiers kilomètres. Ils ont été rejoints à 18 km de l'arrivée après avoir compté au maximum trois minutes d'avance.

© 2018 AFP