Accéder au contenu principal

Ronaldo, Messi, Mbappé… Rentrée réussie pour les stars des championnats européens

Kylian Mbappé, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont tous trois entamé leur saison sur une victoire.
Kylian Mbappé, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont tous trois entamé leur saison sur une victoire. AFP

Ils étaient attendus, ils ont répondu présent. Le prodige parisien Kylian Mbappé, la star du Barça Lionel Messi et la nouvelle recrue vedette de la Juve Cristiano Ronaldo ont tous trois entamé leur saison sur une victoire. Résumé.

PUBLICITÉ

Premier match de la star portugaise Ronaldo avec le maillot de la Juve de Turin, retour triomphal du champion du monde Kylian Mbappé en Ligue 1, Messi en quête d’exploit après son Mondial raté en Russie… France 24 fait le point sur la rentrée des stars des championnats européens.

• Ronaldo chez Juliette

Cristiano Ronaldo et l'Italie, c'est parti ! Même s'il n'a pas marqué, le quintuple Ballon d'Or a disputé et remporté son premier match officiel avec la Juventus Turin, samedi 18 août, face au Chievo, à Vérone (3-2).

Bras levés puis poings serrés, le Portugais a savouré ce premier succès, péniblement décroché au bout d'une folle fin de match marquée, notamment, par l’annulation d’un but par la VAR (arbitrage assisté par vidéo). "Heureux de cette première victoire avec le maillot de la Juve !", a simplement tweeté la star après le match.

Sans briller particulièrement, "CR7" a tout de même accumulé les occasions face à un coriace Chievo. Après deux tirs non cadrés, l'ancien Madrilène a en effet trouvé la cible à trois reprises (48e, 61e, 66e), avant d'être contré in extremis et d'inquiéter encore le gardien véronais sur le premier coup franc jambes écartées de son aventure turinoise.

Mais c’est en dehors du stade que Ronaldo a davantage créé la sensation. Pour le modeste Chievo, à l'origine un club de quartier de Vérone, la venue de l'ancien Madrilène a provoqué un certain émoi et le déploiement… d'unités anti-terroristes. De "Roméo et Juliette" à "Ronaldo chez Juliette", le premier effet Cristiano s'est fait sentir jusqu'en plein cœur de la "Ville des Amoureux", avec une quantité invraisemblable de maillots floqués du numéro 7.

La presse sportive, elle, avait consacré dans la matinée des pages et des pages au phénomène portugais, heureuse aussi que l'Italie du football se retrouve sous les projecteurs grâce à cet attaquant qui attire la lumière.

• Mbappé double la mise

Signé Mbappé : alors que le Paris Saint-Germain (PSG) souffrait à Guingamp, la jeune pépite des Bleus est entré à la mi-temps et changé la physionomie du match. L'entrée du joueur de 19 ans a en effet été décisive en début de deuxième période pour rétablir le rythme et installer de l'intensité dans l'attaque parisienne. Il a galvanisé ses coéquipiers qui ont su compter sur sa puissance de jambes et son incroyable toucher de ballon pour faire la différence et inscrire un doublé en seulement huit minutes qui permet au club de la capitale de faire le plein de points (3-1).

>> À lire : La France, championne du monde, en tête du classement Fifa

"J'ai des objectifs très élevés, que ce soit avec le Paris SG, avec l'équipe de France et au niveau individuel. Donc on n'a pas le temps de rester à glander, comme on dit", a synthétisé le jeune homme sur Canal Plus.

L’autre grande star du club, le Brésilien Neymar, a quant à lui inscrit un penalty.

Les champions de France sortants, qui avaient gagné contre Caen lors de la première journée (3-0), s'emparent provisoirement de la première place en attendant la fin de cette 2e journée.

• Messi la malice

Irrésistible d'entrée ! Un doublé de Lionel Messi, dont un coup franc malicieux pour le 6 000e but du FC Barcelone en Championnat d'Espagne, a permis aux Catalans d'écarter Alavés (3-0), samedi pour la 1re journée, et d'entamer victorieusement la défense de leur couronne.

Au Camp Nou, le Barça peinait à emballer le match quand l’Argentin, qui avait trouvé la transversale sur un premier coup franc (38e), a tiré cette fois sous le mur (64e) pour décanter la rencontre. Philippe Coutinho a fait le break en fin de match d'un tir enroulé du droit (83e) et Messi a scellé le score dans le temps additionnel (90e+2).

>> À lire : Matchs aux États-Unis, diffusion en Asie sur Facebook… À quoi joue la Liga ?

Ce succès sans trop s'employer lance idéalement la saison du Barça (3 pts), qui rejoint en tête du classement provisoire Levante et la Real Sociedad.

Voilà Messi reparti sur les mêmes bases que la saison passée après avoir remporté en mai 2018 son cinquième trophée de meilleur buteur de Liga. L'Argentin est en quête cette saison d'un sixième titre pour égaler le record du mythique Telmo Zarra et faire oublier une Coupe du monde ratée sur les couleurs de l’Albiceleste.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.