Accéder au contenu principal

Face à l'afflux de Vénézuéliens, l'Équateur durcit ses règles à la frontière

France 24

Les Vénézuéliens doivent désormais présenter leur passeport à la frontière équatorienne. Quito a en effet décidé de durcir ses règles face à l'afflux de migrants vénézuéliens. Reportage de notre correspondant Gustavo Ortega.

PUBLICITÉ

Depuis ce samedi 18 août, Quito exige que les Vénézuéliens qui fuient leur pays soient titulaires d'un passeport. Jusqu'à présent, ces derniers n'avaient besoin de présenter que leur carte d'identité à leur arrivée en Équateur voisin. Ils recevaient alors une carte leur permettant de se déplacer librement sur le territoire équatorien.

Quito a pris cette mesure après avoir déclaré, le 8 août, l'état d'urgence migratoire en raison de l'arrivée quotidienne de quelque 4 200 Vénézuéliens. Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) estime qu'environ 550 000 Vénézuéliens se sont réfugiés en Équateur depuis le début de l'année.

Reportage de notre correspondant Gustavo Ortega.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.