Accéder au contenu principal

Melania Trump dénonce le harcèlement sur internet

La Première dame américaine, Melania Trump, le 20 août 2018 à Rockville, Maryland, lors d'un colloque sur le cyber-harcèlement
La Première dame américaine, Melania Trump, le 20 août 2018 à Rockville, Maryland, lors d'un colloque sur le cyber-harcèlement AFP
PUBLICITÉ

Washington (AFP)

La Première dame américaine Melania Trump s'est exprimée lundi matin sur la lutte contre le harcèlement sur internet, l'une de ses priorités, son mari débutant lui sa journée par une salve habituelle de tweets acerbes.

"Reconnaissons-le: la plupart des enfants ont davantage conscience des avantages et des pièges des réseaux sociaux que certains adultes", a déclaré Melania Trump à l'occasion d'un colloque sur le cyber-harcèlement dans le Maryland.

Les réseaux sociaux "peuvent être utilisés de nombreuses façons positives, mais également être destructeurs s'ils sont mal utilisés", a ajouté la "First lady", dont les prises de parole publiques sont rares depuis son arrivée à la Maison Blanche.

Après s'être déjà emporté dimanche sur Twitter contre l'enquête russe, du "Maccarthysme de la PIRE espèce" selon lui, Donald Trump a enfoncé le clou lundi matin en qualifiant les enquêteurs de "Honte Nationale!".

"Ils prennent du plaisir à détruire la vie des gens et REFUSENT d'enquêter sur la vraie corruption du côté démocrate", a dénoncé le président américain, qui a également qualifié les enquêteurs du procureur spécial Robert Mueller de "voyous démocrates".

M. Trump a qualifié plus tard John Brennan, dans un autre tweet, de "pire Directeur de la CIA de l'histoire de notre pays".

Le milliardaire américain a décidé la semaine dernière de retirer l'habilitation secret défense de l'ancien chef de la CIA, très critique envers lui.

Interrogée sur le décalage apparent entre les efforts de Melania Trump pour lutter contre le harcèlement sur internet et le comportement de son époux sur Twitter, la porte-parole de la Première dame a répondu que cette dernière était "consciente des critiques", mais qu'elles ne "la dissuaderont pas de faire ce qu'elle estime être juste".

"Le président est fier de son engagement auprès des enfants et l'encourage dans tout ce qu'elle entreprend", a précisé la porte-parole, Stephanie Grisham.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.