Accéder au contenu principal

Facebook note les internautes selon leur "fiabilité" et repère ceux qui signalent des contenus à tort

AFP/ARCHIVES

Dans le cadre de sa lutte contre la désinformation, Facebook fait le tri dans ses utilisateurs suivant leur "fiabilité". Ce "ranking social" permet à la plateforme de rapidement identifier les utilisateurs qui partagent des "fake news".

Publicité

Même s'il est difficile de savoir exactement comment cette note est attribuée – le fonctionnement des algorithmes de Facebook demeurant opaque, il apparaît que Facebook passe en revue des centaines de traits de comportement afin de déterminer la "fiabilité" de ses utilisateurs, rapporte le Washington Post.

VOIR AUSSI : Il est impossible de protéger les utilisateurs de Facebook contre l’exploitation de leurs données

En effet, dans le cadre de sa lutte contre la propagation de "fake news", le réseau social de Mark Zuckerberg note de 0 à 1 la crédibilité des internautes. L'objectif est de repérer les individus postant des contenus problématiques ou encore ceux qui signalent des contenus pourtant dignes de confiance, parfois simplement parce qu'ils sont en désaccord avec une idée présente dans l'article. Les internautes qui publient des contenus jamais signalés et ceux qui signalent des contenus effectivement problématiques, eux, conservent logiquemenr une bonne note.

Selon un chef de produit chez Facebook interrogé par Gizmodo, "si un utilisateur indique qu'un contenu est faux et qu'il s'avère après vérification que ce contenu est réellement faux, alors l'avis de cet utilisateur sera plus rapidement pris en compte que celui d'un utilisateur qui aurait abusivement reporté des contenus". Ce processus permettrait aux équipes de Facebook de gérer plus rapidement les signalements d'articles. 

Reste que se savoir noté sans pouvoir prendre connaissance de la note, ni comprendre le fonctionnement de la notation, pose question. La lutte contre la désinformation justifie-t-elle le fait d'être notés ?

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.