Accéder au contenu principal

Sanctions américaines : Air France et British Airways suspendent leur liaison avec l'Iran

Image d'illustration.
Image d'illustration. Atta Kenare, AFP

Nouvelle conséquence du rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran : Air France et British Airways ont annoncé, jeudi, la suspension de leur liaison Paris-Téhéran à partir de septembre en raison du manque de rentabilité.

PUBLICITÉ

"La ligne Paris-Téhéran sera fermée à compter du 18 septembre en raison de sa faible performance commerciale", a déclaré un porte-parole d'Air France, jeudi 23 août.  La desserte de Téhéran qui avait repris en avril 2016 après la levée des sanctions internationales contre l'Iran, avait déjà été revue à la baisse. Depuis août, un seul aller-retour par semaine était assuré avec la capitale iranienne.

Dans la foulée, British Airways a également annoncé la suspension de leur service entre Londres et Téhéran à partir du 23 septembre. "L'exploitation n'est actuellement pas viable commercialement", a fait savoir la compagnie britannique dans un communiqué.

La compagnie néerlandaise KLM avait déjà fait savoir début juillet qu'elle cesserait ses vols vers Téhéran à compter du 24 septembre "pour raisons commerciales".

Extension des sanctions américaines en novembre

Ces décisions font suite au rétablissement des sanctions américaines à l'encontre de Téhéran. Les États-Unis, qui se sont retirés de l'accord international de juillet 2015 sur le nucléaire iranien, prévoient leur extension en novembre.

Cela a porté un coup d'arrêt à de nombreux projets d'entreprises étrangères en Iran et réduit comme peau de chagrin la clientèle de cette desserte aérienne.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.