Accéder au contenu principal

Sanctions américaines : Air France et British Airways suspendent leur liaison avec l'Iran

Image d'illustration.
Image d'illustration. Atta Kenare, AFP

Nouvelle conséquence du rétablissement des sanctions américaines contre l'Iran : Air France et British Airways ont annoncé, jeudi, la suspension de leur liaison Paris-Téhéran à partir de septembre en raison du manque de rentabilité.

Publicité

"La ligne Paris-Téhéran sera fermée à compter du 18 septembre en raison de sa faible performance commerciale", a déclaré un porte-parole d'Air France, jeudi 23 août.  La desserte de Téhéran qui avait repris en avril 2016 après la levée des sanctions internationales contre l'Iran, avait déjà été revue à la baisse. Depuis août, un seul aller-retour par semaine était assuré avec la capitale iranienne.

Dans la foulée, British Airways a également annoncé la suspension de leur service entre Londres et Téhéran à partir du 23 septembre. "L'exploitation n'est actuellement pas viable commercialement", a fait savoir la compagnie britannique dans un communiqué.

La compagnie néerlandaise KLM avait déjà fait savoir début juillet qu'elle cesserait ses vols vers Téhéran à compter du 24 septembre "pour raisons commerciales".

Extension des sanctions américaines en novembre

Ces décisions font suite au rétablissement des sanctions américaines à l'encontre de Téhéran. Les États-Unis, qui se sont retirés de l'accord international de juillet 2015 sur le nucléaire iranien, prévoient leur extension en novembre.

Cela a porté un coup d'arrêt à de nombreux projets d'entreprises étrangères en Iran et réduit comme peau de chagrin la clientèle de cette desserte aérienne.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.