Accéder au contenu principal

États-Unis : fusillade meurtrière dans un tournoi de jeux vidéo à Jacksonville, en Floride

Le tournoi de jeux vidéo était diffusé en streaming. Sur la vidéo, on peut entendre les coups de feu.
Le tournoi de jeux vidéo était diffusé en streaming. Sur la vidéo, on peut entendre les coups de feu. Capture d'écran

Deux personnes ont été tuées et onze blessées dans une fusillade, dimanche, à Jacksonville, en Floride. Le tireur, qui participait à un tournoi de jeux vidéo, s'est donné la mort.

Publicité

Une nouvelle fusillade vient endeuiller les États-Unis, six mois après le drame du lycée de Parkland. Deux personnes ont été tuées et onze blessées, dimanche 26 août, dans un tournoi de jeux vidéo à Jacksonville, en Floride.

"Il y avait trois personnes décédées sur place. L'une d'elles étant le suspect, qui a mis fin à ses jours", a déclaré lors d'une conférence de presse le shérif Mike Williams. Il a indiqué que onze personnes avaient été blessées et hospitalisées. M. Williams a déclaré que l'identité de l'auteur des coups de feu avait été établie et qu'il s'agissait de David Katz, 24 ans, de Baltimore, la plus grande ville du Maryland, dans le nord-est des États-Unis.

Le shérif a précisé que Katz était un concurrent du tournoi de jeux vidéo Madden NFL 19 pendant lequel les faits se sont produits. Il a ajouté qu'il s'était servi d'"au moins une arme de poing" pour commettre son agression. Madden est un jeu vidéo à joueurs multiples extrêmement populaire basé sur les matches de la National Football League (NFL), la Ligue nationale de football américain.

Les tirs ont éclaté dans un restaurant du Jacksonville Landing, un site de divertissements et de shopping situé sur le front de mer, au centre-ville, où se déroulait un tournoi de jeux vidéo.

"Fusillade de masse au Jacksonville Landing. Éloignez-vous de la zone. La zone n'est pas sûre à ce stade", a tweeté la police sur son compte @JSOPIO. "Multiples morts sur place, plusieurs transportés" a-t-elle ajouté ensuite.

Quelques minutes plus tard, la police a indiqué qu'un suspect était mort, "on ne sait pas à ce stade s'il y a un deuxième suspect. Les recherches sont en cours". Lors d'une conférence de presse un peu plus tard, le shérif a indiqué qu'il n'y avait pas d'autre suspect.

Renforts de police

Le tournoi était une phase éliminatoire et était suivi en direct sur Internet. On peut entendre les joueurs réagir aux coups de feu et entendre des cris sur une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux.

Au moins l'un des joueurs, qui a pu s'échapper, a raconté sur Twitter son calvaire. "On vient de tirer sur le tournoi", a expliqué ce joueur de 19 ans, Drini Gjoka, qui appartient à l'équipe Complexity Gaming. "J'ai eu beaucoup de chance. La balle a touché mon pouce."

Le patron de cette équipe, Jason Lake, qui n'était pas présent, a indiqué à l'AFP par message sur Twitter que son joueur "avait réussi à s'échapper dans la rue et à se réfugier dans un club de sport".

D'immenses renforts de police étaient sur place, selon des images des télévisions locales. La police fédérale (FBI) est en train d'intervenir, a indiqué le sénateur de Floride Marco Rubio.

La police a bouclé les lieux de la fusillade à Jacksonville, en Floride.
La police a bouclé les lieux de la fusillade à Jacksonville, en Floride. WJXT via AFP

La Floride a été marquée par plusieurs fusillades ces dernières années. En juin 2016, un homme a tué 49 personnes dans un club gay d'Orlando. Le 14 février 2018, un jeune homme de 19 ans a ouvert le feu dans un lycée de Parkland, tuant 17 personnes avant d'être arrêté.

Avec AFP et Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.