Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

Amériques

Pluie d'hommages après la mort du sénateur américain John McCain

© Jennifer Stewart, Getty Images, AFP | John McCain le 10 août 2017 à Phoenix, dans l'Arizona.

Vidéo par Sonia DRIDI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/08/2018

L'annonce du décès, samedi soir, du sénateur républicain John McCain, a entraîné une pluie d'hommages aux États-Unis, de part et d'autre de l'échiquier politique.

Les réactions ont afflué, samedi 25 août, pour saluer la mémoire de John McCain, figure de la politique américaine, qui fut longtemps critiqué au sein de son parti républicain et chez les démocrates pour nombre de ses positions, mais dont le dévouement patriotique était reconnu par tous.

>> À lire aussi : "Mort de John McCain : du Vietnam à Trump, les 1 000 vies d'une icône américaine"

"À sa mort, il avait servi fidèlement les États-Unis d'Amérique pendant soixante ans", a déclaré son bureau dans un communiqué annonçant son décès.

"John et moi venions de générations différentes, avions des origines complètement différentes, et nous nous sommes affrontés au plus haut niveau de la politique", a déclaré Barack Obama, qui l'a battu à l'élection présidentielle de 2008. "Mais nous partagions, malgré nos différences, une fidélité à quelque chose de plus élevé, les idéaux pour lesquels des générations entières d'Américains et d'immigrés se sont battus et se sont sacrifiés."

Le chef de l'opposition démocrate du Sénat, Chuck Schumer, a proposé de renommer le bâtiment du Sénat où John McCain avait ses bureaux à son nom.

Quant au président Donald Trump, qui était en conflit larvé avec le sénateur républicain, il a tweeté : "Mes condoléances et mon respect le plus sincère pour la famille du sénateur John McCain. Nos cœurs et nos prières sont avec vous !"

La plupart des élus et anciens élus américains ont publié un communiqué dans les minutes suivant l'annonce du décès, l'ancien président George W. Bush saluant par exemple un "homme de profonde conviction et un patriote au plus haut degré".

La fille du vétéran, Meghan McCain, a publié sur son compte Twitter un texte racontant qu'elle était restée aux côtés de son père jusqu'à la fin, "tout comme il était avec moi à mes débuts".

Avec AFP

Première publication : 26/08/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Trump attaque une nouvelle fois McCain sur Twitter, suite à ses critiques sur le raid au Yémen

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump affirme que John McCain n'est "pas un héros" et provoque l'indignation

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Nucléaire iranien : "Vive la France !", tweete le républicain John McCain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)