Accéder au contenu principal

Kaboul assure que le chef de l'organisation État islamique en Afghanistan a été tué

Photo prise le 7 juillet 2018 lors d'une attaque aérienne contre une position de l'EI dans la province afghane de Nangarhar.
Photo prise le 7 juillet 2018 lors d'une attaque aérienne contre une position de l'EI dans la province afghane de Nangarhar. Wakil Kohsar, AFP (archives)

Kaboul annonce avoir tué le chef de l'organisation État islamique en Afghanistan, Abu Saad Erhabi, au cours d'un raid mené dans la province de Nangarhar, samedi 25 août. L'agence de presse du groupe jihadiste n'a pas confirmé.

Publicité

Les autorités afghanes ont annoncé dimanche 26 août la mort du chef de l'organisation État islamique (EI) en Afghanistan, Abu Saad Erhabi. Il aurait été tué lors d'un raid mené la veille au soir dans la province de Nangarhar, dans l'est du pays.

Dix autres membres du groupe jihadiste ont péri au cours de cette opération terrestre et aérienne menée par les forces afghanes et alliées, a déclaré la Direction nationale de la sécurité dans un communiqué. Deux repaires de l'EI ont été visés et une grande quantité d'armes lourdes et légères a pu être détruite, a-t-elle ajouté.

L'organe de propagande de l'EI n'a diffusé aucune information au sujet de cette attaque.

Le gouverneur de la province de Nangarhar a déclaré que Saad Erhabi était le quatrième dirigeant de la branche afghane de l'EI tué en un an. Parfois connu sous le nom d'État islamique-Khorassan, le groupe est actif depuis 2015, luttant aussi bien contre les Taliban que contre les forces afghanes et le contingent de l'Otan.

Avec Reuters

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.