Accéder au contenu principal

Russie : l'opposant Alexeï Navalny condamné à un mois de prison

Alexeï Navalny, photographié à son arrivée devant le tribunal, le 27 août 2018 à Moscou.
Alexeï Navalny, photographié à son arrivée devant le tribunal, le 27 août 2018 à Moscou. Vasily Maximov, AFP

L'opposant russe Alexeï Navalny a été condamné à 30 jours de prison pour avoir enfreint la loi sur les rassemblements publics. Il avait participé, fin janvier 2018, à une manifestation appelant au boycott du scrutin présidentiel du 18 mars.

PUBLICITÉ

L'opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, a été condamné lundi 27 août par un tribunal russe à trente jours de prison pour avoir enfreint la loi sur les rassemblements publics.

Il avait été interpellé, samedi 25, devant son domicile et conduit dans un commissariat de la capitale en raison de sa participation à un rassemblement organisé le 28 janvier pour appeler au boycott de l'élection présidentielle du 18 mars. Sans surprise, Vladimir Poutine a été reconduit pour un mandat de six ans lors de ce scrutin auquel Alexeï Navalny avait été empêché de se présenter.

L'opposant, qui est âgé de 42 ans, a déjà été condamné au mois de mai à trente jours de prison pour avoir organisé un mouvement de protestation nationale contre le maître du Kremlin.

Cette nouvelle condamnation va l'empêcher de participer aux manifestations qu'il a planifiées le 9 septembre contre le très impopulaire projet de réforme du système de retraites. L'opposition inhabituelle à une mesure soutenue par le président Vladimir Poutine s'est aussi exprimée à travers une pétition en ligne demandant l'annulation de la réforme, qui a recueilli 2,9 millions de signatures.

Avec Reuters et AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.