Accéder au contenu principal

Les Sud-Coréens ont l'interdiction de fumer du cannabis, même dans les pays qui autorisent cette pratique

Sergi Reboredo/VW PICS/UIG via Getty Images

La consommation de cannabis récréatif devient légale au Canada à partir du 17 octobre. Mais le gouvernement sud-coréen a émis une interdiction à ses citoyens de profiter de ce nouveau droit.

PUBLICITÉ

"Il est toujours illégal pour les Coréens de fumer du cannabis au Canada ou ailleurs. Les Coréens ayant fumé peuvent être punis à leur retour au pays."

VOIR AUSSI : D'émouvantes et brèves réunions de famille entre Sud et Nord-Coréens

L'interdiction émise par le service des douanes coréennes est limpide : qu'importe les pays qui autorisent cette pratique, le gouvernement sud-coréen considère que le cannabis récréatif reste interdit pour ses concitoyens, peut-on apprendre dans cet article du Korea Times daté du 27 août.

Pour autant, l'application d'une telle interdiction reste floue : le contrôle se fera-t-il sur le territoire canadien (sachant qu'en fumant là-bas, un touriste sud-coréen serait dans la parfaite légalité) ou à l'aéroport (et comment ?), afin de vérifier au passage qu'aucun gramme de cannabis n'entre sur le sol coréen ?

En Corée du Sud, la législation est particulièrement sévère concernant le cannabis. En posséder même en petite quantité peut vous exposer à de lourdes sanctions – jusqu'à 5 ans d'emprisonnement ou une amende pouvant atteindre 50 millions de wons.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.