Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Riad Sattouf : "Mon peuple, c'est la BD"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque à l'assaut de la presse française

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Agriculteurs "à la mer, pour prendre du champ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : bras de fer interminable entre le pouvoir et l'opposition

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Brexit : quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

EUROPE

L'architecte Renzo Piano veut "offrir" un nouveau pont à Gênes

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/08/2018

Renzo Piano se porte volontaire pour concevoir un nouveau pont dans la ville de Gênes, après l'effondrement du viaduc Morandi, mi-août. L'architecte est né à Gênes il y a 80 ans et a gardé des liens étroits avec la ville italienne.

L’architecte italien Renzo Piano propose de concevoir gracieusement un nouveau pont à Gênes pour remplacer le viaduc qui s’est effondré à la mi-août. La catastrophe avait causé la mort de 43 personnes.

Agé de 80 ans, Renzo Piano est l'un des concepteurs du centre Pompidou à Paris, il vit dans la capitale française mais conserve des liens étroits avec Gênes, sa ville natale, où il dispose d’un bureau. Il a annoncé sa décision après un entretien avec le gouverneur de Ligurie, Giovanni Toti.

"Mon engagement est d'abord moral, pour m'assurer que le nouveau pont aura les traits de Gênes, de nos qualités", a déclaré l'architecte aux journalistes. "Je n'arrive pas à penser à autre chose que ce pont."

"Renzo Piano a volontairement proposé, en tant que Gênois talentueux, d'offrir ce projet de nouveau pont comme cadeau à la ville", a commenté Giovanni Toti. "Nous avons accepté cette aide avec joie et il a déjà présenté plusieurs propositions."

>> À lire : Effondrement du viaduc de Gênes : un signal d'alarme pour les ponts européens

Un premier budget de 500 millions d'euros destiné à dédomager les familles des victimes, reloger les habitants et reconstruire les immeubles détruits a déjà été mis sur la table par les dirigeants d’Autostrade per l’Italia, la société autoroutière qui gère le pont.

Avec Reuters

 

Première publication : 29/08/2018

  • EUROPË

    Effondrement du viaduc de Gênes : un signal d'alarme pour les ponts européens

    En savoir plus

  • ITALIE

    L'Italie adresse un adieu sobre et solennel aux victimes du pont de Gênes

    En savoir plus

  • ITALIE

    Gênes : le bilan s'alourdit, la société gestionnaire du pont promet 500 millions d'euros

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)