Accéder au contenu principal

L'architecte Renzo Piano veut "offrir" un nouveau pont à Gênes

AFP

Renzo Piano se porte volontaire pour concevoir un nouveau pont dans la ville de Gênes, après l'effondrement du viaduc Morandi, mi-août. L'architecte est né à Gênes il y a 80 ans et a gardé des liens étroits avec la ville italienne.

PUBLICITÉ

L’architecte italien Renzo Piano propose de concevoir gracieusement un nouveau pont à Gênes pour remplacer le viaduc qui s’est effondré à la mi-août. La catastrophe avait causé la mort de 43 personnes.

Agé de 80 ans, Renzo Piano est l'un des concepteurs du centre Pompidou à Paris, il vit dans la capitale française mais conserve des liens étroits avec Gênes, sa ville natale, où il dispose d’un bureau. Il a annoncé sa décision après un entretien avec le gouverneur de Ligurie, Giovanni Toti.

"Mon engagement est d'abord moral, pour m'assurer que le nouveau pont aura les traits de Gênes, de nos qualités", a déclaré l'architecte aux journalistes. "Je n'arrive pas à penser à autre chose que ce pont."

"Renzo Piano a volontairement proposé, en tant que Gênois talentueux, d'offrir ce projet de nouveau pont comme cadeau à la ville", a commenté Giovanni Toti. "Nous avons accepté cette aide avec joie et il a déjà présenté plusieurs propositions."

>> À lire : Effondrement du viaduc de Gênes : un signal d'alarme pour les ponts européens

Un premier budget de 500 millions d'euros destiné à dédomager les familles des victimes, reloger les habitants et reconstruire les immeubles détruits a déjà été mis sur la table par les dirigeants d’Autostrade per l’Italia, la société autoroutière qui gère le pont.

Avec Reuters

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.