Accéder au contenu principal

The Ocean Cleanup va lancer un premier barrage pour capturer les déchets du Pacifique nord

The Ocean Cleanup

The Ocean Cleanup, le projet de nettoyage des déchets du Pacifique nord, lancé par un Néerlandais de 24 ans, semble toucher au but. Après la conception, la phase de tests démarre.

Publicité

The Ocean Cleanup va lancer son premier barrage flottant pour capturer le plastique des mers. Ce dispositif, qui a pour but d’éradiquer le "septième continent" de déchets dans le Pacifique nord, devrait être lancé le 8 septembre prochain, dans la baie de San Francisco, à plus de 1 800 kilomètres de son objectif.

VOIR AUSSI : Il existe un cimetière des objets spatiaux au milieu de l'océan Pacifique

En 2012, un jeune Néerlandais de 17 ans faisait sensation en annonçant, lors d’une conférence TED Talk, avoir mis au point un moyen d'éliminer la majorité des déchets en utilisant les courants marins pour conduire le plastique vers une sorte de piège flottant, un barrage d’une centaine de kilomètres de long amarré dans les fonds marins qui gravitera autour du plastique.

Le projet de Boyan Slat, désormais âgé de 24 ans, est rapidement devenu viral. Après un financement participatif à hauteur de 2 millions de dollars, le jeune homme a monté The Ocean Cleanup, une association qui a su séduire les chantres de la Silicon Valley et les investisseurs. Désormais doté d'un budget de 20 millions de dollars et employant une centaine de scientifiques, The Ocean Cleanup a changé de stratégie.

Piéger le vortex d'ordures du Pacifique

Finalement, ce sont une trentaine de barrières en forme de U, d’une longueur se situant entre 600 mètres et 2 kilomètres, qui seront déployées en mer. Au lieu des fonds marins, les barrières seront rattachées à une ancre flottante qui devrait suivre les courants marins et encercler le "septième continent", un vortex estimé à 7 millions de tonnes d’ordures, qui se déplace sous les eaux du Pacifique nord, entre Hawaï et la Californie.

C’est le premier de ces barrages, surnommé System 001, qui sera déployé le 8 septembre prochain. The Ocean Cleanup a annoncé sa mise à l’eau sur Instagram, le mardi 28 août.

Des premiers essais ont déjà été effectués au large du Pays-Bas, mais c'est la première fois que les infrastructures de The Ocean Cleanup feront face au vortex. Il s'agira de vérifier si le System 001 suit correctement les courants marins, arrive à graviter autour des ordures et à les remorquer, comme l’explique l’initiative sur son site. La mise en place du barrage se fera en trois parties : une quinzaine de jours de vérifications dans la baie de San Francisco avec un barrage réduit à 120 mètres, suivis de quinze jours d'assemblage complet (600 mètres) et d’essais au large, avant de partir vers le vortex de déchets.

La presse devrait suivre attentivement les réussites ou les échecs de The Ocean Cleanup, notamment en raison des réserves que de nombreux scientifiques ont émis sur l’efficience du projet et son succès sur le long terme. Le jeune Néerlandais et son équipe espèrent, pour leur part, éradiquer 50 % du vortex en cinq ans et 90 % du plastique des océans avant 2040. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.