Accéder au contenu principal

En difficulté financière, l'Argentine demande au FMI d'avancer ses versements

Manifestation en juillet 2018 à Buenos Aires contre le FMI et sa directrice, Christine Lagarde.
Manifestation en juillet 2018 à Buenos Aires contre le FMI et sa directrice, Christine Lagarde. AFP

Le président argentin, Mauricio Macri, a demandé mercredi au FMI d'avancer ses versements afin de soutenir le programme économique du gouvernement. Christine Lagarde a répondu dans la soirée que le FMI agirait le plus vite possible.

PUBLICITÉ

Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré dans la soirée du mercredi 29 août qu'il étudiait la demande de déblocage anticipé du programme de financement de 50 milliards de dollars (43 milliards d'euros) effectuée plus tôt dans la journée par l'Argentine.

Le peso a perdu plus de 42 % de sa valeur depuis le début de l'année. Les investisseurs craignent que l'Argentine, aux prises avec une inflation élevée, un affaiblissement de son économie et les conséquences des turbulences sur les marchés émergents, ne parvienne pas à honorer ses engagements sur sa dette en dollars en 2019.

Cette dépréciation du peso a incité Buenos Aires à se tourner vers le FMI pour lui demander le déblocage anticipé d'un programme de financement de 50 milliards de dollars dont ils avaient convenu en juin dernier. Mercredi, le peso a encore plongé de 6,99 % pour s'échanger à 34,48 pesos pour un dollar à la fermeture.

>> À lire aussi : Le FMI approuve un prêt de 50 milliards de dollars à l'Argentine

Le gouvernement va revoir son plan économique

"Nous nous sommes mis d'accord avec le Fonds monétaire international pour anticiper tous les financements nécessaires pour garantir la conformité avec le programme de financement l'année prochaine", a déclaré le président argentin, Mauricio Macri, lors d'une allocution télévisée. "La décision vise à éliminer toute incertitude", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué publié quelques heures plus tard à Washington, la directrice du FMI, Christine Lagarde, a indiqué que l'institution allait examiner un renforcement de son aide à l'Argentine et une accélération des versements d'un prêt accordé en juin. "J'ai donné instruction au personnel du FMI de travailler de concert avec les autorités argentines pour renforcer le plan soutenu par le Fonds et de réexaminer le calendrier du programme financier", a déclaré Christine Lagarde dans ce communiqué, précisant s'être entretenue mercredi avec le président Macri. Elle a assuré que le FMI allait essayer de faire les choses le plus rapidement possible.

S'exprimant face aux journalistes après la diffusion du communiqué du FMI, le ministre argentin du Trésor, Nicolas Dujovne, a déclaré que le gouvernement allait réduire la taille de son programme de financement, sans apporter de précisions. Le gouvernement prévoit une contraction du Produit intérieur brut (PIB) du pays de 1 % cette année, mais il promet un rebond d'au moins 1,5 % en 2019.

Avec Reuters et AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.