Accéder au contenu principal

Un forcené en garde à vue après avoir tiré sur des gendarmes

1 mn
Publicité

Rennes (AFP)

Un forcené de 45 ans, retranché pendant 14 heures chez lui en Vendée, a été placé en garde à vue jeudi matin après avoir tiré à plusieurs reprises en direction des gendarmes, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Dépressif et sortant d'hôpital psychiatrique, ce père de famille de la petite commune de L'Hébergement (Vendée) avait menacé de mettre fin à ses jours avant de se retrancher dans sa maison avec un fusil de chasse.

Appelés mercredi à 15H22, les gendarmes ont essuyé plusieurs tirs dont l'un a touché un de leurs véhicules. Le GIGN (groupement d'intervention de la gendarmerie nationale), arrivé sur place à 00H30, a négocié avec le forcené, qui a accepté de se rendre peu avant 05H30 du matin jeudi. Il a été immédiatement placé en garde à vue.

L'homme n'avait pas d'otage et il n'a fait aucun blessé. Ayant des problèmes professionnels, il avait annoncé à sa famille son intention de mettre fin à ses jours.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.