Accéder au contenu principal

Marvel fait supprimer une référence anti-mormons dans "The Amazing Spider-Man"

Ryan Ottley / Marvel Entertainment

Le petit clin d’œil de l’auteur du nouveau numéro du comic book "The Amazing Siper-Man" sera effacé des prochaines éditions.

PUBLICITÉ

Hors de question pour Marvel de braquer une partie de ses lecteurs. Alors pour couper court à la polémique, le numéro 4 du nouveau magazine "The Amazing Spider-man" va être corrigé et réédité.

VOIR AUSSI : Miss Marvel, la super-héroïne musulmane de Marvel, pourrait aussi avoir droit à son film

La scène qui dérange montre Spider-Man, le costume recouvert de logos publicitaires à l’image des sponsors qui s’affichent sur les maillots des footballeurs. Entre la pomme croquée d’Apple et un hamburger fumant pour Burger King, le logo "CES Letter" fait référence au titre du livre de Jeremy Runnells sur "les troublantes origines, histoire et pratiques" de l’église mormone.

"J’ai placé un petit Easter egg dans le numéro qui est sorti la semaine dernière"

Jusqu’à la publication, Marvel n’avait pas remarqué et compris la référence. Le hic, c’est que son auteur, Ryan Ottley, aurait fièrement partagé son travail dans un post sur Reddit depuis effacé, où il écrit : "Je suis un exmo [un ancien mormon], j’ai renoncé cette année. Et je dessine 'Amazing Spider-Man' pour Marvel. J’ai placé un petit Easter egg dans le numéro qui est sorti la semaine dernière. Spidey porte des patchs publicitaires, et l’un des patchs est…", accompagné du dessin en question.

Notamment relayé sur des forums mormons, la référence a fini par attirer l’attention de Marvel, qui a réagi dans un communiqué publié par The Hollywood Reporter : "Marvel n’autorise pas des messages polémiques cachés dans ses dessins. La référence sera retirée des prochaines éditions, des versions numériques et de poche." L’illustrateur Ryan Ottley a lui assuré n’avoir "aucune anomisoté envers les membres de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours" : "La référence évoquait un sujet auquel je m’intéresse et une décision personnelle que j’ai prise dans ma vie. Elle n’avait rien à voir avec le personnage, l’histoire ou Marvel".

L’histoire ne dit, pour l’instant, pas si Marvel continuera de faire appel à Ryan Ottley pour des prochaines planches. Comme le rappelle The Hollywood Reporter, Marvel avait déjà dû faire face à une autre controverse l’an passé lorsque que le dessinateur Ardian Syaf avait placé des références à l’encontre de l’ancien gouverneur de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama, dirigeant chrétien d’un pays à majorité musulman, dans le premier numéro du comic "X-Men : Gold". Marvel avait alors mis fin au contrat d’Ardian Syaf.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.