Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Un désastre indiscutable"

Au menu de cette première revue de presse du 30 août : la crise migratoire vénézuélienne, la petite phrase de Macron sur les Gaulois, et la tenniswoman Alizé Cornet priée d’aller se rhabiller...

Publicité

"Un désastre indiscutable", écrit dans son édito El National à propos de la situation au Venezuela . "L’Amérique latine s’alarme de la crise des réfugiés", renchérit Les Echos : "L’armée brésilienne est déployée à la frontière. La crise sera bientôt aussi grave que celle sévissant en Méditerranée."

En déplacement au Danemark, Emmanuel Macron s’est "offert le luxe d’une petite phrase qui fait son effet en France", souligne Le Parisien/Aujourd’hui en France. Le président de la République a parlé du "Gaulois réfractaire au changement". Le Figaro rappelle que ce n’est pas la première fois que Macron critique la France depuis l'étranger. "Il y avait d’abord eu les Français qui «détestent les réformes», en Roumanie. Il y a ensuite eu les «fainéants», devant la communauté française d’Athènes".

Enfin, on reparle des tenues féminines en tennis... Après la polémique sur la tenue de Serena Williams pas du goût de la Fédération française lors du dernier Roland-Garros, cette fois c’est l’US open qui est accusé de sexisme. Comme l'explique The Wahington Post  : la française Alizé Cornet a été avertie pour avoir furtivement montré sa brassière en public.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.