Accéder au contenu principal
Focus

Allemagne : les entreprises veulent garder leurs employés demandeurs d'asile

France 24
Par : Anne MAILLIET | Denis PARCHOW
1 mn

Il y a trois ans, la chancelière allemande Angela Merkel ouvrait grandes les portes de l'immigration, faisant le pari que l'économie de son pays, assoiffée de main-d'œuvre, parviendrait à intégrer l'afflux d'immigrés. Au-delà de la vague migratoire qui a suivi cette décision - plus d'un million de nouveaux immigrés potentiels -, environ 300 000 demandeurs d'asile ont, à ce jour, trouvé un emploi.

Publicité

Depuis, la politique migratoire s'est durcie, les longues procédures administratives ont restreint l'accès au travail, et pour les demandeurs d'asile qui ont un emploi, il y a encore le risque que leur requête soit rejetée, au grand dam d'entreprises qui ont un intérêt économique à conserver cette main-d'œuvre.

Une émission préparée par Patrick Lovett et Gaëlle Essoo.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.