Accéder au contenu principal

US Open : plus aucun Français en lice, une année noire pour les Tricolores

Richard Gasquet, le 1er septembre 2018 à l'US Open.
Richard Gasquet, le 1er septembre 2018 à l'US Open. Sarah Stier, AFP

Il n'y a plus de Français en course à l'US Open : Caroline Garcia et Lucas Pouille, les deux numéros 1 ont disparu au troisième tour, tout comme Richard Gasquet. Il s'agit de la plus mauvaise année pour le tennis tricolore depuis 1980.

PUBLICITÉ

La délégation tricolore quitte New York par la petite porte. Tous les Français ont été éliminés à l’US Open. Richard Gasquet (25e) s'est incliné samedi 1er septembre au troisième tour face à l'ex-n°1 mondial Novak Djokovic en trois sets 6-2, 6-3, 6-3 en un peu plus de deux heures.

Gasquet n'a pas pu faire grand-chose face au show du Serbe, qui tutoie de nouveau les sommets depuis son sacre de la renaissance à Wimbledon mi-juillet. "C'est le niveau ultime, a résumé le n°2 français. La balle voyage à droite, à gauche, très vite. Elle est au millimètre à chaque fois. Elle est longue, elle est rapide."

Plus tôt dans la journée, le n°1 français Lucas Pouille (17e) avait craqué en quatre sets (7-6, 4-6, 7-6, 7-6) face au Portugais Joao Sousa (68e). "Une défaite qui fait mal", a-t-il lâché. Les tournois du Grand Chelem se suivent et se ressemblent pour le nordiste en 2018. Comme à l'Open d'Australie (1er tour), à Roland-Garros (3e tour) et à Wimbledon (2e tour), il a pris la porte avant la deuxième semaine, contre un adversaire moins bien classé.

Depuis ses deux quarts de finale atteints coup sur coup en 2016, à Londres et New York, Pouille n'a rallié qu'une fois les huitièmes de finale en tournoi majeur, à Flushing Meadows il y a un an.

La n°1 française Caroline Garcia (6e) a elle aussi buté sur l'Espagnole Carla Suarez Navarro (24e) en trois manches (5-7, 6-4, 7-6 ), également au troisième tour. À 24 ans, la Lyonnaise peine à franchir un cap dans les grands rendez-vous après son quart de finale à Roland-Garros et sa demi-finale au Masters en 2017. Cette saison, elle s'est inclinée en huitièmes de finale à l'Open d'Australie et à Roland-Garros, et d'entrée à Wimbledon.

Un bilan inquiétant

Pour la première fois depuis 1980, le tennis masculin tricolore va ainsi achever une saison sans aucun quart de finale en Grand Chelem. À l'Open d'Australie, à Roland-Garros et à l'US Open, aucun Français n'a réussi cette année à se hisser en deuxième semaine. Quelques Tricolores ont simplement pu sauver l’honneur à Wimbledon en arrivant jusqu’en huitièmes de finale (Gilles Simon, Adrian Mannarino et Gaël Monfils).

Il faut remonter jusqu’à 2017 pour trouver un Français en quart de finale d’un Grand-Chelem avec Jo-Wilfried Tsonga à l’Open d’Australie. Mais le Manceau a enchaîné au cours des derniers mois les blessures et les contre-performances.

Et l’avenir ne s’annonce pas moins sombre. Locomotives chez les Tricolores, Tsonga, Gasquet ou encore Monfils s’approchent plus de la fin que du début de leur carrière. Longtemps perçu comme la relève, Lucas Pouille peine quant à lui à enclencher la vitesse supérieure. Et derrière lui, la nouvelle génération n’a pas encore éclot.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.