Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

Amériques

Audition au Sénat du très conservateur juge Kavanaugh, candidat de Trump à la Cour suprême

© Saul Loeb, AFP | Le juge Brett Kavanaugh lors de son audition au Sénat mardi 4 septembre 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/09/2018

Le juge Brett Kavanaugh, candidat de Donald Trump à la Cour suprême, a entamé mardi son audition au Sénat. Pour ce magistrat ultra-conservateur, c'est la dernière étape avant d'être confirmé comme l'un des neuf sages de la haute cour.

Sur le point d'accéder à la Cour suprême des États-Unis, devant laquelle il est auditionné ce mardi 4 septembre, Brett Kavanaugh est un magistrat aux valeurs conservatrices solidement ancrées, qui a été conseiller juridique de l'ancien président républicain George W. Bush.

À son premier jour d'audition au Sénat - dernière étape avant d'être confirmé comme l'un des neuf sages de la haute cour - il est apparu concentré et imperturbable, malgré les chahuts dans le public et les demandes de suspension des élus démocrates.

Le juge Kavanaugh a eu le temps de se préparer à cette épreuve, depuis sa nomination le 9 juillet par le président Trump. Et il n'est pas en terrain inconnu sur la colline du Capitole, où se dressent face-à-face les bâtiments du Congrès et de la Cour suprême.

Il est même né à Washington et il siège depuis une décennie à la cour d'appel, une instance réputée pour l'importance des dossiers qui y passent et donc considérée comme un tremplin pour le temple du droit américain.

Constance conservatrice

Brett Kavanaugh a commencé sa carrière dans la magistrature comme assistant du juge Anthony Kennedy qui, fin juin, a créé la surprise en annonçant qu'il prenait sa retraite de la Cour suprême.

Près de trois décennies séparent les deux hommes et Brett Kavanaugh est en voie de devenir, à 53 ans, l'un des plus jeunes membres de l'institution qui veille à la constitutionnalité des lois aux États-Unis.

Le juge Kavanaugh a fait preuve d'une constance conservatrice dans ses décisions. Diplômé de la prestigieuse université Yale, il a notamment rassuré les républicains en se déclarant - il est vrai sur un motif technique - opposé à la loi Obamacare sur la couverture maladie universelle.

Il s'est fait connaître dans les années 1990 sous l'ère Bill Clinton, en participant à la rédaction du rapport du procureur Kenneth Starr, portant notamment sur la relation extra-conjugale que Bill Clinton avait eue avec une stagiaire, Monica Lewinsky.

Catholique pratiquant

George W. Bush l'a recruté parmi ses collaborateurs directs en prenant ses fonctions en 2001 dans le Bureau ovale.

Plus tard, le président républicain a nommé Brett Kavanaugh à la cour d'appel de Washington. L'épouse du magistrat, Ashley, avec qui il a eu deux filles, a pour sa part officié comme secrétaire personnelle du président.

Récemment, il a exprimé son désaccord avec une décision permettant à une adolescente entrée clandestinement aux États-Unis de se faire avorter.

Ce catholique pratiquant est actif dans diverses associations religieuses.

Avec AFP

 

Première publication : 04/09/2018

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : Donald Trump nomme le juge conservateur Brett Kavanaugh à la Cour suprême

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La retraite du doyen de la Cour suprême, une aubaine pour Trump

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Anthony Kennedy, juge à la Cour suprême américaine, prend sa retraite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)