Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Riad Sattouf : "Mon peuple, c'est la BD"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque à l'assaut de la presse française

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Agriculteurs "à la mer, pour prendre du champ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : bras de fer interminable entre le pouvoir et l'opposition

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Brexit : quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

Culture

Vidéo : les cinq morceaux cultes de Rachid Taha durant sa carrière musicale

© Jean-Pierre Muller, AFP | Le chanteur Rachid Taha se produit, le 17 février 2001, sur la scène de l'Olympia à Paris, lors des 16e Victoires de la Musique.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/09/2018

Le chanteur Rachid Taha est mort mercredi à l'âge de 59 ans d'une crise cardiaque. Il était l'une des personnalités fortes et attachantes de la scène rock hexagonale. Retour en vidéo sur sa carrière foisonnante.

Rachid Taha, décédé mercredi 12 septembre à l'âge de 59 ans, a connu de nombreux succès tout au long de sa carrière. Il était apparu sur le devant de la scène au début des années 80 avec le groupe Carte de Séjour, dont il était le charismatique leader. Avec ce groupe, Taha, né en Algérie et arrivé en France à 10 ans, se fit le porte-drapeau de la communauté française d'origine maghrébine de seconde génération.

  • "Douce France", 1986

Rachid Taha et Carte de Séjour défrayent la chronique en reprenant la chanson "Douce France", que Charles Trénet avait créée en 1943 pour soutenir les expatriés de force durant la Seconde Guerre mondiale. Taha en fait l'hymne d'une jeunesse française métissée et tolérante. Pour lutter contre les lois "Pasqua" visant à réguler l'immigration, Carte de Séjour va même jusqu'à distribuer ce single aux députés à l'Assemblée nationale.

  • "Voilà, voilà", 1993

Il renoue avec le succès avec "Voilà, voilà", un titre aux accents électro fustigeant le retour de la montée des extrêmes en France. "Étranger, tu es la cause de nos problèmes / Moi je croyais qu'c'était fini / Mais non, mais non, ce n'était qu'un répit", chante celui qui conserva sa "carte de séjour" jusqu'à la fin et s'en amusait dans son autobiographie "Rock la Casbah" (2008) en écrivant "Algérien pour toujours et Français tous les jours".

  • "Ya Rayah", 1997

Taha, qui a grandi avec le punk et le rock, ne cesse d'y rester fidèle, tout en les infusant de musique orientale. En 1997, il donne une exposition hors du monde arabe au chaâbi, avec sa reprise d'une de ses chansons les plus populaires "Ya Rayah", immortalisée avant lui par Dahman El Harrachi.

  • "Abdel Kader", 1998

Un an plus tard, il remplit Bercy avec Khaled et Faudel pour le spectacle "1,2,3 Soleils". Un album live enregistré à cette occasion connaît un succès monstre.

  • "Rock the Casbah", 2004

En 2004 sort l'album Tékitoi, à ce jour un des plus créatifs et complexes de Rachid Taha. Cet album reprend le tube Rock the Casbah du groupe punk britannique The Clash dans une adaptation unanimement acclamée. Le chanteur et guitariste des Clash, Mick Jones, a même déclaré qu'il préférait la version de Taha, qu'ils ont chantée ensemble plusieurs fois sur scène.

Première publication : 12/09/2018

  • MUSIQUE

    Mort du pianiste de jazz Randy Weston, géant de la "musique classique africaine-américaine"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La diva de la soul Aretha Franklin, icône de la musique afro-américaine, est décédée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Décès d'Yvette Horner, reine de l'accordéon

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)