Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Orbán sur le banc des accusés"

Dans cette première revue de presse du mercredi 12 septembre, l’Europe face au cas Victor Orbán, la folle campagne présidentielle au Brésil, et l’équipe espagnole de football retrouve le sourire après son élimination prématurée du dernier Mondial.

PUBLICITÉ

Mardi, le Premier ministre hongrois a plaidé sa cause devant le Parlement européen, alors qu’une résolution contre son gouvernement est mise au vote ce mercredi. Pour Magyar Idők, journal pro-gouvernemental, Viktor Orbán a "défendu l'honneur" de la Hongrie. En toile de fond, il y a la politique migratoire d’Orbán. Son cas est "entre les mains des eurodéputés" insiste Libération.

Au Brésil, tandis que Lula renonce à être candidat à la présidentielle, le représentant de l’extrême-droite Jair Bolsonaro, agressé au couteau la semaine dernière, est désormais crédité de 26% d’intentions de vote contre 11% pour le candidat de centre-gauche Ciro Gomes et seulement 8% pour le successeur désigné par Lula, Fernando Haddad. Le sondage est publié par O Dia.

Enfin, la presse espagnole est aux anges après la victoire de son équipe de football, 6 à 0 dans la nouvelle Ligue des nations face aux finalistes du dernier Mondial, les Croates. Mundo Déportivo titre sur "le récital" espagnol.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.