Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Allemagne : Angela Merkel à l'offensive pour sauver l'économie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jamal Khashoggi: "Ce dont le monde arabe a le plus besoin, c'est de la liberté d'expression"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon divise la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

EUROPE

Effondrement du viaduc de Gênes : une minute de silence en hommages aux victimes

© @EmanueleFameli (Twitter) | Une minute de silence a été observée à Gênes, un mois après l'effondrement du viaduc, le 14 septembre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/09/2018

Le 14 août, Gênes vivait l'une des plus grandes tragédies de son histoire, avec la chute meurtrière du Pont Morandi. Un mois plus tard, la ville en deuil, qui veut cependant regarder vers l'avenir, a rendu hommage aux dizaines de victimes.

Vendredi 14 septembre à 11h36, la ville de Gênes a observé une minute de silence pour rendre hommage aux 43 morts et aux dizaines de blessés, un mois après l'effondrement du viaduc Morandi. Depuis le drame, la ville en deuil panse ses plaies.

La construction d'un nouveau pont - vraisemblablement selon le plan dessiné par le célèbre architecte gênois Renzo Piano - doit débuter dans les prochains mois.

En attendant, la circulation a notamment été complètement réorganisée. Quelques bouchons se forment aux heures de pointe mais le spectre d'une ville complètement bloquée est derrière les Gênois. En revanche, une partie de la cité reste difficilement accessible, obligeant à d'importants détours. Une situation qui n'est pas sans conséquences.

L'aquarium de Gênes, le plus grand d'Europe, a vu sa fréquentation s'effondrer de 50 % la deuxième quinzaine d'août, au plus fort de la saison, explique son directeur, Giorgio Bertolina. Mais les visiteurs commencent à revenir. "Sur certains axes, l'allègement du trafic commercial, avec l'interdiction de circuler la journée pour les camions en ce moment, facilite même l'accès au centre", note-t-il.

Pour Giorgio Bertolina, Gênes "doit regarder vers l'avenir" et bâtir sur cette tragédie pour se relancer.

Avec AFP

Première publication : 14/09/2018

  • ITALIE

    L'architecte Renzo Piano veut "offrir" un nouveau pont à Gênes

    En savoir plus

  • ITALIE

    Gênes : le bilan s'alourdit, la société gestionnaire du pont promet 500 millions d'euros

    En savoir plus

  • ITALIE

    L'Italie adresse un adieu sobre et solennel aux victimes du pont de Gênes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)