Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

MHD, le phénomène afro-trap

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump se fait l'avocat de Brett Kavanaugh

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

"Zone démilitarisée" à Idleb : Erdogan et Poutine en faiseurs de paix ?

En savoir plus

TECH 24

Hacker les humains

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget 2019 : quels sacrifices ?

En savoir plus

REPORTERS

Colombie : au Catatumbo, "les damnés de la coca"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le tournant ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Tiken Jah Fakoly

En savoir plus

#ActuElles

Maroc : les droits des femmes encore à conquérir

En savoir plus

FRANCE

Ces sites qui seront restaurés en priorité grâce au loto du patrimoine

© Marcel Mochet, AFP | Le fort de l'île Cigogne sur l'archipel des Glénans, dans le Morbihan, est l'un des 18 sites jugés prioritaires par le ministère de la Culture.

Vidéo par Faniry ANDRIAMIHAJA

Texte par Alcyone WEMAËRE

Dernière modification : 14/09/2018

Les millions d’euros récoltés grâce au loto du patrimoine tiré au sort vendredi doivent subventionner la restauration de centaines de sites français. Dix-huit sites "emblématiques" bénéficieront d'un financement prioritaire.

Deux millions et demi de tickets, à 15 euros pièce, ont été vendus pour le loto du patrimoine qui doit être tiré vendredi 14 septembre, dans la soirée. Les 15 à 20 millions d'euros collectés grâce au jeu vont subventionner la restauration de 269 sites français en péril. Dix-huit de ces sites jugés "emblématiques" par le ministère de la Culture bénéficieront d'un financement prioritaire. Ils se verront ainsi immédiatement dotés par la Fondation du patrimoine d’une somme permettant de démarrer les premières tranches de travaux. Tour d'horizon des sites sélectionnés.

  • La maison de Pierre Loti, à Rochefort

L'écrivain Pierre Loti (1850-1923) a cultivé toute sa vie la passion du voyage. Sa maison natale, fermée au public depuis 2012 à cause de sa vétusté, est ainsi remplie d'objets rapportés de ses périples. L'écrivain-voyageur a conçu un salon turc, une chambre arabe, une pagode japonaise, une mosquée...

© Derrick Ceyrac, AFP

  • L'aqueduc du Gier

Long de 85 kilomètres, cet aqueduc romain alimentait Lugdunum (Lyon) entre le Ier et IIe siècle. Certaines des arches sont très endommagées.

© L'aqueduc du Gier

  • L'église Notre-Dame de la Celle-Guénand

Cette petite église romane du 12e siècle, située en Indre-et-Loire, est fermée depuis plusieurs années au public du fait de l'état de sa toiture et de la porte principale.

© Guillaume Souvant, AFP

  • Le Théâtre des Bleus de Bar-le-Duc

Ce théâtre à l'italienne construit en 1900 dans la Meuse, et un temps transformé en gymnase, est fermé depuis 2002 pour des raisons de sécurité.

© Jean-Christophe Verhaegen, AFP

  • L'Hôtel-Dieu de Château-Thierry

Cet ancien couvent et hôpital de 6 000 m2 qui a vu le jour au XIVe siècle abrita jusqu'en 1982 l'hôpital de la ville. Tout un pan du bâtiment est désormais inacessible.

© François Nascimbeni

  • Le château de Carneville

Ce château situé dans la Manche a été construit au 17e siècle, mais l'état des toitures et des charpentes l'empêche d'accueillir des visiteurs.

  • La maison d'Aimé Césaire à Fort-De-France

La maison du poète martiniquais chantre du célèbre concept de "négritude" - la conscience d'être noir - fait partie des cinq monuments d'outre-mer sélectionnés pour une restauration en priorité.

© Franck Fife, AFP

Les autres sites sélectionnés en outre-mer sont la maison du receveur des douanes en Guyane, le domaine agricole de Maison Rouge à La Réunion, la sucrerie Soulou de Mayotte, l'habitation Bisdary de Guadeloupe.

Première publication : 14/09/2018

  • FRANCE

    À la Mothe-Chandeniers, 27 000 cochâtelains écrivent une nouvelle page de la sauvegarde du patrimoine

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les bistrots et terrasses de Paris bientôt patrimoine immatériel de l'humanité ?

    En savoir plus

  • NIGERIA

    La "Joconde africaine", un monument du patrimoine nigérian aux enchères

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)