Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : les signataires de l'accord de Genève appellent à l'unité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

Amériques

Rétrogradé en catégorie 1, l’ouragan Florence atteint la côte est des États-Unis

© Chip Somodevilla, Getty Images/AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/09/2018

De graves inondations sont redoutées dans l'État américain de Caroline du Nord, avec l'arrivée vendredi de l'ouragan Florence, rétrogradé en catégorie 1 pendant la nuit. Près de 90 000 personnes sont déjà sans électricité.

L'ouragan Florence a atteint vendredi 14 septembre les côtes de la Caroline du Nord, aux États-Unis, accompagné de précipitations qui ont provoqué des inondations sur les routes et des coupures de courant. Durant la nuit de jeudi à vendredi, il a toutefois été rétrogradé en catégorie 1.

Avec des vents soufflant à 150 km/h, il reste proche de la catégorie 2 de l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq, et reste une menace pour les habitants des zones à risques, selon le bulletin du NHC diffusé en fin de soirée.

Florence devrait poursuivre sa trajectoire dans les terres en milieu de journée vendredi, près de Cape Fear, situé sur la côte sud-ouest de la Caroline du Nord, où sont attendues des précipitations qui devraient atteindre un mètre de hauteur. L'ouragan pourrait provoquer des vagues susceptibles d'atteindre quatre mètres et parcourir jusqu'à trois kilomètres à l'intérieur des terres.

"Le plus important, c'est l'eau"

"L'eau charriée quand il était de catégorie 4 est déjà en approche, la montée des eaux de 1,8 m à 2,7 m va arriver", a affirmé Steve Goldstein, responsable de l'Agence fédérale océanique et atmosphérique (NOAA), alors que les vagues portées par la marée commençaient à submerger les zones côtières. "Le plus important, c'est l'eau, a-t-il souligné. La menace des vents s'est un peu éloignée mais cela reste un ouragan très dangereux et puissant."

Il s'agit d'une "tempête historique", qui va provoquer des inondations dans la quasi-totalité de l'État, a déclaré le gouverneur de Caroline du Nord. "Ne faites pas preuve de triomphalisme. Restez sur vos gardes. C'est une tempête puissante qui peut tuer. Aujourd'hui, la menace est devenue réalité", a ajouté Roy Cooper lors d'une conférence de presse.

"Les inondations à l'intérieur des terres sont très meurtrières et c'est ce qui va arriver", a averti Brock Long, chef de l'Agence fédérale des situations d'urgence (Fema). "L'infrastructure va être endommagée, le courant va être coupé, a-t-il poursuivi. Cela pourrait durer des jours, voire plusieurs semaines."

Coupures de courant

Le Centre américain de prévision météorologique évalue à 10 millions le nombre de personnes vivant sur le chemin que doit emprunter Florence. Plus d'un million d'habitants des Caroline et de Virginie ont déjà reçu un ordre d'évacuation et des milliers d'entre eux ont été déplacés vers des centres d'accueil.

Au moins 88 000 personnes étaient privées d'électricité jeudi en Caroline du Nord, alors que la tempête en était à ses prémices. Plusieurs millions de personnes devraient être privées d'électricité au fil de la progression de Florence, et il pourrait falloir plusieurs semaines pour rétablir le courant. Plus de 1 000 vols ont déjà été annulés à l'approche de l'ouragan, selon les médias américains.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 14/09/2018

  • ÉTATS-UNIS

    Ouragan Florence : ce cyclone hors-norme qui va frapper les États-Unis

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : 1,7 million de personnes appelées à évacuer à l'approche de l'ouragan Florence

    En savoir plus

  • AMERIQUES

    Ouragan Irma : anatomie d’un des cyclones les plus violents de l’Histoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)