Accéder au contenu principal
Dans la presse

Trump sur Maria : "On veut me rendre mauvais"

Au menu de cette seconde revue de presse du vendredi 14 septembre : alors que l'ouragan Florence balaie la côte est américaine, Donald Trump conteste, lui, le bilan officiel de l'ouragan Maria. À la frontière coréenne, on prépare activement le sommet de la semaine prochaine entre les dirigeants du Nord et du Sud. Et en France, l'Élysée se met à la vente en ligne.

Publicité

Si la presse américaine suit avec attention l'ouragan Florence et les inondations qui sont craintes dans les États de Caroline et de Virigine, elle commente aussi largement, vendredi 14 septembre, la dernière déclaration fracassante de Donald Trump. Le président conteste que 3 000 personnes soient mortes à Porto Rico lors du passage de l'ouragan Maria en 2017, accusant même ses adversaires démocrates d’avoir gonflé les chiffres officiels. Et les dessinateurs de presse, comme dans Newsday ou The Sacramento Bee, s’en donnent à cœur joie pour critiquer les propos du président américain. Plus sérieux, The Daily Beast explique que c'est par souci d'image qu'il défend son action lors de l'ouragan Maria, alors que l’actualité, c'est le passage de Florence.

Les deux Corées ont ouvert ce vendredi un bureau de liaison commun à la frontière et préparent la venue la semaine prochaine à Pyongyang du président sud-coréen Moon Jae-in. Des délégations militaires se sont ainsi une nouvelle fois rencontrées, détaille The Korea Times.

Et puis, l'Élysée commence à vendre des produits dérivés : la présidence de la République a mis en ligne un site proposant des articles estampillés Élysée, raconte Le Parisien-Aujourd'hui en France.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.