Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

François Durpaire et nos ancêtres pas si Gaulois

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manou Gallo, un nouvel album groove et funk à la sauce ivoirienne

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Lille: Ryad le jardinier, le bio au quartier

En savoir plus

L’invité du jour

Riad Sattouf : "La BD est le moyen d'expression le plus puissant"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque à l'assaut de la presse française

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Agriculteurs "à la mer, pour prendre du champ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : bras de fer interminable entre le pouvoir et l'opposition

En savoir plus

Volley: les Français font le plein contre l'Egypte au Mondial

© AFP/Archives | Le volleyeur français Barthélémy Chinenyeze lors du match face aux Pays-Bas en championnats d'Europe à Katowice le 27 août 2017

PARIS (AFP) - 

L'équipe de France de volley a su se reconcentrer pour faire le plein contre l?Égypte, battue 3 à 0 (25-22 25-23, 25-16), dans son troisième match du Mondial, vendredi à Roussé (Bulgarie), au lendemain d'une défaite frustrante contre le Brésil.

Les Bleus étaient passés près de l'exploit contre les champions olympiques en menant 10 à 7 dans le cinquième set avant de craquer. Mais le point glané grâce aux deux sets remportés était un joli lot de consolation qui pourrait valoir cher au moment de faire les comptes.

Avec les trois acquis contre l?Égypte, ils se retrouvent avec un total de sept points en trois matchs, ce qui leur permet de conserver leurs espoirs d'accéder à la phase finale à l'issue du marathon des deux premiers tours (huit matchs à disputer).

Tout n'a pas été parfait contre l?Égypte, notamment au deuxième set où les Français ont dû serrer le jeu pour l'emporter après avoir été longtemps menés (jusqu'à 19-16). L'entrée de Julien Lyneel à l'attaque a rétabli la situation.

Mais dans l'ensemble, les Français étaient trop solides pour la meilleure équipe d'Afrique, à l'image de Jenia Grebennikov en réception et de Barthélemy Chinenyeze, très bon au centre, même sans Earvin Ngapeth qui a été ménagé afin de ne pas risquer de réveiller sa blessure aux abdominaux.

"On a été appliqués, ça pouvait être un match piège contre des Égyptiens qui jouent bien au ballon. On s'est fait un tout petit peu peur au deuxième set. Il fallait juste amener un peu de sourire et de folie, c'est ce que j'ai fait", a commenté Lyneel au micro de la chaîne L'Équipe.

Les joueurs de Laurent Tillie vont profiter d'une journée de repos avant d'affronter les Pays-Bas dimanche (19h30). Là aussi, il leur faudra gagner 3-0 ou 3-1 pour rester dans les clous. Ils termineront la première phase mardi par un match difficile contre le Canada.

© 2018 AFP