Accéder au contenu principal

Le contesté chef du renseignement allemand démis de ses fonctions

Hans-Georg Maassen (à gauche) et Angela Merkel, le 10 octobre 2014 à Cologne.
Hans-Georg Maassen (à gauche) et Angela Merkel, le 10 octobre 2014 à Cologne. Oliver Berg, AFP (archives)

Le controversé chef des services de renseignement intérieur allemands, Hans-Georg Maassen, qui avait mis en cause l'existence de "chasse aux migrants" en marge de manifestations d'extrême droite à Chemnitz, a été démis de ses fonctions mardi.

PUBLICITÉ

Remercié. Le controversé chef des services de renseignement intérieur allemands, Hans-Georg Maassen, qui a douté de l'existence de "chasse aux migrants" en marge de manifestations d'extrême droite à Chemnitz, va être remplacé et sera muté au ministère de l'Intérieur, a annoncé mardi 18 septembre le gouvernement allemand.

"La fonction de président de l'Office de protection de la Constitution va être réattribuée. Maassen sera à l'avenir secrétaire d'État au ministère de l'Intérieur", indique un communiqué publié à l'issue d'une rencontre entre Angela Merkel et ses partenaires de coalition.

Critiqué depuis les incidents de Chemnitz

Les dirigeants des partis de la coalition au pouvoir (Union chrétienne-démocrate, Union chrétienne-sociale et Parti social-démocrate) se sont réunis à Berlin pour débattre de l'avenir du chef du BfV (Office fédéral de protection de la Constitution).

Hans-Georg Maassen était sous le feu des critiques depuis qu'il avait mis en doute la réalité des "chasses aux migrants" en marge des manifestations consécutives au meurtre d'un Allemand d'origine cubaine imputé à des demandeurs d'asile à Chemnitz, dans l'est du pays.

Angela Merkel avait estimé ces derniers jours que sa mise à l'écart ne mettrait pas en péril sa coalition. Le Parti social-démocrate réclamait le limogeage de Maassen, qui bénéficiait du soutien du ministre de l'Intérieur Horst Seehofer, de l'Union sociale-chrétienne (CSU).

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.