Accéder au contenu principal
L’invité du jour

Sebastian Copeland : "Les régions polaires nous lancent le cri d’alarme"

En vingt ans, le photographe et défenseur de la planète Sebastian Copeland a parcouru plus de 8 000 kilomètres à ski sur toutes les banquises. Son but : alerter sur les dangers du réchauffement climatique. "À la vitesse où nous avançons, nous ne serons pas ici pour bien longtemps", s’inquiète-t-il. Ses photos sont actuellement exposées sur les grilles du jardin du Luxembourg, à Paris, dans le cadre de l’exposition "Pôle en Pôle : un monde qui disparaît".

PUBLICITÉ
Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.