Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

A Wall Street, les indices Dow Jones et S&P 500 à des records

NEW YORK (AFP) - 

A Wall Street, les indices Dow Jones et S&P 500 ont terminé à des records jeudi, soutenus par une forte progression des valeurs technologiques et une vague de confiance dans les performances de l'économie américaine.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,95%, à 26.656,98 points.

L'indice élargi S&P 500, regroupant les 500 plus grosses entreprises cotées aux Etats-Unis, a avancé de 0,78%, à 2.930,75 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a progressé de 0,98%, à 8.028,23 points.

Les valeurs technologiques ont, comme souvent, mené la danse à Wall Street. Le sous-indice, qui les regroupe au sein du S&P 500, a avancé de 1,17%.

"C'est toujours un secteur fantastique en termes de croissance ou de profits. Lorsque vous observez un fort recul comme lors de la séance précédente, le rebond est généralement très puissant", a commenté Nate Thooft, de Manulife AM.

Le secteur bancaire a également nettement avancé, comme la veille, bénéficiant de la hausse observée depuis plusieurs séances sur les taux d'intérêts américains, améliorant les perspectives financières de ces sociétés.

Malgré un tassement en cours de séance, le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans, référence sur le marché obligataire, s'affichait près de ses plus hauts depuis mai, à 3,065%, contre 3,063% mercredi à la clôture.

Celui à 30 ans évoluait à 3,202%, contre 3,210% à la précédente fermeture, et celui à deux ans a atteint jeudi, un nouveau plus haut depuis 2008, à 2,818%.

"Les banques ont déçu une bonne partie de l'année en Bourse, les investisseurs se disent sans doute qu'il est temps d'envisager une rotation au moment où les taux montent", a avancé M. Thooft.

Sur le front de l'économie américaine, "les indices ne reculent fondamentalement pas lorsque les principaux indicateurs économiques sont bons", a estimé Maris Ogg, de Tower Bridge Advisors.

La croissance de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie a repris de l'élan en septembre et les demandes d'allocations chômage hebdomadaires ont continué à baisser à leur plus bas depuis près de 50 ans.

Dépassés dès l'ouverture de Wall Street, les records sur le S&P 500 et le Dow Jones ont visiblement égayé Donald Trump. "LE S&P 500 ATTEINT UN RECORD HISTORIQUE. Félicitations aux Etats-Unis!", s'est réjoui le président américain sur Twitter.

© 2018 AFP