Accéder au contenu principal

Gaza: un Palestinien tué dans de nouveaux affrontements le long de la frontière avec Israël (ministère)

Des manifestants palestiniens se réunissent pour une manifestation le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 21 septembre 2018, alors que de la fumée s'élève depuis des pneus en feu derrière eux
Des manifestants palestiniens se réunissent pour une manifestation le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 21 septembre 2018, alors que de la fumée s'élève depuis des pneus en feu derrière eux Des manifestants palestiniens se réunissent pour une manifestation le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, le 21 septembre 2018, alors que de la fumée s'élève depuis des pneus en feu derrière eux AFP
PUBLICITÉ

Gaza (Territoires palestiniens) (AFP)

Un Palestinien a été tué vendredi par des tirs israéliens lors de nouveaux affrontements le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a indiqué le ministère de la Santé de Gaza.

Un porte-parole du ministère a précisé à l'AFP que le Palestinien, identifié comme Karim Mohammed Kallab, âgé de 25 ans, avait été tué par balle à l'est de la ville de Gaza.

Plus de 300 autres manifestants ont été blessés vendredi, a-t-il ajouté.

Selon des journalistes de l'AFP sur place, les affrontements ont été plus violents que ceux ayant eu lieu au cours des dernières semaines.

L'armée israélienne a indiqué dans un communiqué que "plus de 10.000 manifestants et émeutiers s'étaient rassemblés à plusieurs endroits de la clôture de sécurité entre Israël et la bande de Gaza".

"Les émeutiers lancent des grenades et des engins explosifs, des pneus enflammés et des pierres vers les soldats et la barrière de sécurité", a-t-elle indiqué.

L'armée israélienne a mené en représailles plusieurs attaques aériennes dans le nord de la bande de Gaza, a-t-elle précisé.

Depuis le 30 mars, l'enclave palestinienne est le théâtre de manifestations le long de la barrière avec Israël pour demander la levée du blocus israélien et pour le droit au retour des Palestiniens qui ont été chassés ou ont fui leurs terres à la création d'Israël en 1948.

Au moins 185 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens depuis cette date, pour la majorité lors de manifestations près de cette barrière. Un soldat israélien a été tué.

Israël accuse le Hamas, le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, d'orchestrer ces manifestations et soutient que les soldats ne font que protéger la frontière afin d'éviter des infiltrations de Palestiniens.

Israël et le Hamas se sont affrontés durant trois guerres depuis 2008.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.