Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

LE DÉBAT

Comores : les risques d'une crise politique

En savoir plus

FOCUS

Irak : des personnalités féminines anticonformistes en danger

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Le "Davos du désert" compromis par l'affaire Khashoggi

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Maroš Šefčovič : "Nous avons besoin d'intensifier le dialogue entre pays de l'Est et de l'Ouest"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique, mode, peinture : Mounia, égérie volcanique de la création

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Jean Lassalle sera candidat à la présidentielle de 2022 et aux Européennes de 2019

© AFP/Archives | Jean Lassalle à Paris le 27 juin 2017

BAYONNE (AFP) - 

Le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle, sera candidat aux élections présidentielles de 2022 et européennes de 2019, a-t-il confirmé samedi à l'AFP.

Il avait annoncé sa candidature à la présidentielle, jeudi soir devant des étudiants de Sciences Po à Paris. "J'étais l'invité jeudi d'une association d'élèves de Siences Politiques de Paris. Ils m'ont posé la question, j'ai répondu +oui+", a-t-il déclaré, confirmant une information de presse.

L'ancien compagnon de route du président du MoDem François Bayrou, a également confirmé qu'il serait tête de liste de son mouvement Résistons! aux Européennes, l'an prochain.

L'ancien berger béarnais veut être "la voix des sans voix", a-t-il expliqué à l'AFP, quatre ans avant l'échéance présidentielle. "Pour que les Français ne tombent pas dans le désespoir, il faut un temps long d'explication, je le prends", a-t-il dit.

"La situation du pays est telle qu'il faut donner des perspectives autres que celles que nous avons, nous vivons dans l'étau d'un capitalisme féroce", a-t-il déploré.

Pour le futur candidat, "les politiques n'ont plus le pouvoir, l'Etat rackette toutes les catégories sociales de la population, il s'attaque même aux retraités. Les classes moyennes ont du mal à suivre". "Ce qui arrive à Macron, c'est qu'il est assujetti au cartel financier qui a fait son élection et il ne peut plus agir. Les projets d'aujourd'hui sont des projets des années 60".

M. Lassalle assure "travailler à structurer son mouvement Résistons!", dont il défendra aussi les couleurs à la présidentielle.

"Je me présente d'abord aux européennes et si je n'obtiens pas l'argent nécessaire, environ 500.000 euros, les Français comprendront que la démocratie dans le pays des droits de l'Homme n'est qu'une affaire de gros sous".

Candidat à la présidentielle de 2017, Jean Lassallle avait recueilli au premier tour 1,21% des voix, soit 434.000 suffrages.

© 2018 AFP