Accéder au contenu principal

Aquarius : les 58 migrants débarqueront à Malte avant d'être accueillis dans quatre pays européens

Selon SOS Méditerranée et MSF, le Panama a retiré son pavillon à l'Aquarius à la suite de pressions italiennes.
Selon SOS Méditerranée et MSF, le Panama a retiré son pavillon à l'Aquarius à la suite de pressions italiennes. Louise Gouliamaki, AFP

Sans pavillon ni port pour accoster, l'Aquarius, a été autorisé mardi à débarquer à Malte les 58 migrants secourus en Méditerranée. Ces derniers seront "immédiatement répartis" dans d'autres pays, dont la France.

Publicité

Le gouvernement maltais a annoncé mardi 25 septembre qu'il autorisera le débarquement sur son territoire des migrants secourus en Méditerranée par le navire humanitaire Aquarius, et que ces derniers seront "immédiatement répartis" dans d'autres pays européens, dont la France.

"Les 58 migrants à bord de l'Aquarius seront transbordés sur un navire maltais dans les eaux internationales et conduits à Malte", a écrit le Premier ministre maltais Joseph Muscat sur son compte Twitter.

Un porte-parole du gouvernement maltais a déclaré que les migrants qui débarqueront à Malte seraient "immédiatement transférés dans quatre autres pays européens".

L'Allemagne figure avec le Portugal, la France et l'Espagne parmi les pays qui ont trouvé un accord de "répartition solidaire" des 58 migrants de l'Aquarius, a annoncé peu après Matignon. En vertu de cet accord, la France accueillera 18 des migrants, l'Allemagne et l'Espagne 15 chacune et le Portugal 10, comme déjà annoncé par Lisbonne, a précisé une source gouvernementale française à l'AFP.

L'Aquarius poursuivra sa route vers Marseille

Il a précisé que cette opération aurait lieu "dès que ce sera possible du point de vue logistique". Malte "participe à cet effort sur une base purement humanitaire", a souligné le porte-parole. Selon le gouvernement maltais, une fois que les migrants seront transbordés sur un navire maltais, l'Aquarius poursuivra sa route vers Marseille (sud de la France) "pour régulariser sa situation étant donné que son pavillon a été retiré".

Selon les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), le Panama a retiré son pavillon à l'Aquarius à la suite de pressions italiennes.

Dans la matinée, le gouvernement français avait suggéré que l'Aquarius débarque ses 58 migrants à Malte plutôt qu'à Marseille comme il en a demandé l'autorisation, selon une source élyséenne. Le navire, affrété par SOS Méditerranée, parcourt la mer pour recueillir des migrants qui tentent la traversée clandestine vers l'Europe.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.