Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les Bosniens s'organisent face à l'afflux de migrants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Galveston" : l’échappée américaine de Mélanie Laurent

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Arabie Saoudite : les conflits d'intérêt de Donald Trump

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

En savoir plus

L’invité du jour

Parents grâce à la GPA : "Nous ne sommes pas des familles différentes"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Allemagne : Angela Merkel à l'offensive pour sauver l'économie

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Jamal Khashoggi : "Ce dont le monde arabe a le plus besoin, c'est de la liberté d'expression"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi : le début de la fin pour MBS ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

Sports

Golf : le petit guide de la Ryder Cup, qui a lieu en France cette année

© Lionel Bonaventure, AFP | Tiger Woods, à l'entraînement à Saint-Quentin-en-Yvelines, le 25 septembre 2018.

Vidéo par Benoît PERROCHAIS

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 25/09/2018

Les meilleurs golfeurs du monde vont s'affronter ce week-end lors de la prestigieuse Ryder Cup, qui oppose pendant trois jours l'Europe aux États-Unis. Mais en quoi consiste cette compétition sportive ?

Pendant trois jours, du 28 au 30 septembre, les amateurs de golf vont avoir les yeux rivés sur la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines, près de Paris. C’est ici que va se dérouler la Ryder Cup, l’un des plus grands événements sportifs au monde. Pour la première fois de son histoire, cette compétition – qui oppose les meilleurs joueurs européens et américains – se déroule en France. Malgré l’importance de cette épreuve planétaire qui déchaïne les passions, le public français ne connaît pas forcément ses règles et ses petites histoires. Voici un petit guide à l’usage des non-initiés.

Un trophée créé en 1927

La Ryder Cup, née en 1927, est une vieille dame. Elle doit son nom à Samuel Ryder, un riche marchand de maïs anglais, qui, sur les conseils de son professeur Abe Mitchell – un golfeur reconnu à l’époque –, accepte de parrainer une épreuve entre Américains et Britanniques. Ironie du sort, Abe Mitchell est victime d’une crise d’appendicite et ne peut participer à la première édition. Sa silhouette figure toujours toutefois sur le trophée.

Jusqu’en 1971, les matchs se déroulent uniquement entre les États-Unis et la Grande-Bretagne. Il faudra attendre 1973 pour que des joueurs irlandais soient invités à intégrer l’équipe britannique. Six ans plus tard, ce sont l'ensemble des joueurs européens qui sont conviés. La compétition, qui se déroule tous les deux ans, a seulement été interrompue durant la Seconde Guerre mondiale. En 2001, elle a également été reportée d’un an en raison des attentats du 11 septembre aux États-Unis. Par conséquent, elle est désormais organisée les années paires. En 41 éditions, les Américains comptent 26 victoires contre 13 pour leurs adversaires. Mais ces dernières années, ce sont les Européens qui dominent. Entre 1995 et 2004, ces derniers ont gagné huit trophées sur dix. En 2012, ils se sont imposés sur le sol américain.

Des matchs en simple et en double

L’équipe des États-Unis se compose des huit Américains en tête du classement de points à l’issue du championnat de la PGA 2018, l'un des quatre tournois majeurs organisés aux États-Unis, et de quatre auteurs golfeurs choisis par le capitaine Jim Furyk. La sélection du vieux continent regroupe quant à elle les quatre premiers golfeurs du classement européen, suivis des quatre premiers joueurs européens du classement mondial. Le capitaine Thomas Bjorn complète sa sélection par quatre choix personnels. Aucun Français n'a été retenu.

Les deux capitaines

La compétition se déroule sur trois jours et en 28 matchs. Un match rapporte un point, l’objectif étant d’atteindre en premier plus de 14 points pour remporter le trophée. Les journées du vendredi et du samedi sont consacrées aux matchs par duos, tandis que le dimanche est réservé aux simples. Lors des compétitions en duos, deux types de matchs ont lieu : le fourball et le foursome. Au cours du fourball, chaque joueur joue sa propre balle. Le meilleur joueur des quatre compétiteurs remporte le point pour son équipe. Lors du foursome, deux groupes de deux joueurs s’affrontent sur huit parties.

Pas d’argent en jeu

La Ryder Cup n’offre aucune récompense aux joueurs, seulement le trophée et une suprématie pendant deux ans. Malgré ce manque d’attractivité financière, cette compétition est un incontournable pour les golfeurs et entraîne une incroyable ferveur chez le public. Cette année, les fans vont pouvoir suivre les exploits de Tiger Woods. L’ancienne star, revenue au sommet après avoir décroché la semaine dernière sa première victoire sur le PGA depuis cinq ans, fait partie de l’équipe américaine. Il s’agit de sa première participation à la Ryder Cup depuis 2012. Le Tigre a en effet effectué une longue traversée du désert après des écarts conjugaux et plusieurs opérations du dos. Il devra en tout cas faire mieux que lors de ses sept précédentes participations. Il n’a été sacré qu’à une seule reprise en 1999, et n’affiche qu’un bilan de 13 victoires, 17 défaites et 3 nuls en 33 parties disputées.

Première publication : 25/09/2018

  • GOLF

    Ryder Cup : Tiger Woods de retour, pas de Français dans l'équipe européenne

    En savoir plus

  • TOUS SPORTS

    Championnats d'Europe multisports, le pari estival des seconds couteaux

    En savoir plus

  • GOLF

    Masters 2018 : à Augusta, Tiger Woods a pris rendez-vous pour son "come-back"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)