Accéder au contenu principal

Donald Trump accuse la Chine d'ingérence dans les élections de mi-mandat américaines

Donald Trump, mercredi 26 septembre face au Conseil de sécurité de l'ONU.
Donald Trump, mercredi 26 septembre face au Conseil de sécurité de l'ONU. Don Emmert, AFP

"Ils ne veulent pas que je gagne". Le président américain Donald Trump a accusé la Chine, mercredi devant le Conseil de sécurité, d'ingérence dans le processus des élections de mi-mandat qui se tiendront le 6 novembre aux États-Unis.

Publicité

Le président des États-Unis Donald Trump a accusé la Chine, mercredi devant le Conseil de sécurité de l'ONU, d’interférer dans le processus des élections de mi-mandat américaines, dans le but d’empêcher son camp, celui du parti républicain de l’emporter.

"La Chine essaye d'interférer dans les élections de novembre 2018 contre mon administration", a-t-il déclaré. Ils ne veulent pas que je gagne, ou que nous gagnons, parce que je suis le premier président à défier la Chine sur le commerce". Et d'ajouter : "Nous ne voulons pas qu'ils interfèrent dans nos élections à venir."

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine s'est aggravée lundi 24 septembre, avec l'entrée en vigueur de nouvelles taxes douanières américaines sur 200 milliards de dollars de biens chinois, Pékin dénonçant "les mesures d'intimidation" de Washington.

La dernière salve lancée contre Pékin par Donald Trump porte à plus de 250 milliards les marchandises chinoises frappées de nouvelles taxes, soit environ la moitié des exportations chinoises vers son pays.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.