Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le Premier ministre australien et Jérusalem"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Élections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Comment expliquer l'ampleur des inondations meurtrières dans l'Aude ?

En savoir plus

EUROPE

Russie : les députés adoptent l'impopulaire réforme des retraites

© Vasily Maximov, AFP | Une manifestation à l'appel du Parti communiste russe contre la réforme des retraites à Moscou, le 22 septembre 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/09/2018

La réforme des retraites, qui avait suscité de nombreuses manifestations en Russie, a été adoptée mercredi par le Parlement russe.

Les députés russes ont adopté mercredi 26 septembre une impopulaire réforme prévoyant le premier allongement de l'âge de la retraite depuis la période soviétique.

Présenté en juin par le gouvernement, le projet a suscité depuis un vif mécontentement, à l'origine de manifestations à répétition dans plusieurs villes de Russie. À tel point que l'assouplissement de la réforme annoncé fin août par le président Vladimir Poutine n'a pas calmé la gronde.

Réforme des retraites : la société russe entre colère et résignation

Le texte a été approuvé par 326 voix pour, 59 voix contre et une abstention. Il doit désormais être voté en troisième lecture puis par les sénateurs - une formalité - avant d'être promulgué par Vladimir Poutine et entrer en application.

Les députés ont introduit dans le texte, qui a provoqué de nombreuses manifestations et des revers électoraux inattendus pour le parti au pouvoir, tous les amendements proposés par Vladimir Poutine lors d'une adresse à la nation fin août.

>> À lire : manifestations en Russie contre la réforme des retraites

Chute de popularité pour Poutine

Confronté à une fronde inhabituelle qui a fait chuter sa côte de popularité, le président russe avait notamment promis d'augmenter l'âge de départ à la retraite pour les femmes de 55 ans actuellement à 60 ans (contre 63 dans le texte initial). Pour les hommes, l'âge de la retraite passe à 65 ans contre 60 ans aujourd'hui.

Les députés russes ont également adopté d'autres mesures prônées par Vladimir Poutine, telles que le départ anticipé pour les mères de familles nombreuses, le maintien d'avantages pour certaines professions comme les mineurs et l'introduction de sanctions pénales pour les entreprises licenciant des employés proches de l'âge de la retraite.

Avec AFP

Première publication : 26/09/2018

  • RUSSIE

    La Russie renforce la défense anti-aérienne de son allié syrien

    En savoir plus

  • DOPAGE

    La Russie savoure la levée des sanctions de l'Agence mondiale antidopage

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Un membre des Pussy Riot hospitalisé à Moscou, suspicion d'empoisonnement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)