Accéder au contenu principal

Foot européen : les cadors espagnols au ralenti, Manchester United en crise

Lionel Messi, accroché avec le Barça mais toujours leader de Liga.
Lionel Messi, accroché avec le Barça mais toujours leader de Liga. Oscar Del Pozo, AFP

Si le PSG et la Juve ont profité du week-end pour accentuer leur avance en L1 et en Serie A, le Barça a fait du surplace en Liga et les deux autres championnats majeurs du continent ont connu des changements de leader. Bilan du week-end.

PUBLICITÉ

Ligue 1 : le PSG poursuit son sans-faute, l’OM giflé par le LOSC

Le fossé n’en finit plus de se creuser entre le PSG et ses poursuivants. Après huit journées, les Parisiens, qui se sont largement imposés à Nice (0-3), comptent désormais 8 points d’avance sur Lille, nouveau dauphin après avoir étrillé l’OM (3-0).

Derrière les Dogues, Saint-Étienne et Montpellier font la bonne opération du week-end. Les Verts sont troisièmes après leur succès contre Monaco (2-0) tandis que Montpellier suit après avoir surclassé Nîmes (3-0). L'OL, accroché par Nantes (1-1), pointe au cinquième rang.

Liga : les favoris n’avancent plus

Statu quo en tête de la Liga, où le FC Barcelone n’a pas réussi à profiter du match nul entre le Real et l’Atlético (0-0). Les Catalans, accrochés par l’Athletic Bilbao au Camp Nou (1-1), restent tout de même en tête du classement, à la faveur de la différence de buts, étant à égalité de points avec le Real. L’Andalousie est la star de cette 7e journée, puisque le FC Séville, sorti victorieux d’Eibar (1-3), est troisième tandis que le Bétis, qui a dominé Leganés (1-0), remonte au cinquième rang.

À noter qu’en bas de tableau, le FC Valence s’est offert un peu de répit en allant chercher un succès crucial sur la pelouse de la Real Sociedad. Le club ché reste englué à la 14e place.

Premier League : Liverpool et Chelsea se neutralisent, City reprend la main

Après six succès de rang en Premier League, Liverpool a sauvé l’essentiel sur la pelouse de Chelsea en arrachant un match nul dans les derniers instants (1-1). Les Reds laissent filer la place de leader à la différence de buts, puisque Manchester City n’a fait qu’une bouchée de Brighton (2-0).

À quelques kilomètres de là, la crise est désormais larvée, puisque dans la foulée du clash entre Mourinho et Pogba, Manchester United a été corrigé par West Ham (3-1). Une défaite qui plombe le début de saison des Red Devils, désormais 10e à déjà neuf points de la tête.

Serie A : la Juve assomme Naples, coup d’arrêt pour Sassuolo

Le premier gros choc de cette Serie A 2018/19 a consacré la Juventus Turin comme grandissime favori pour le titre. Malgré un début de match poussif, la Vieille Dame a pris les trois points face à Naples (3-1), toujours dauphin mais désormais repoussé à six longueurs. Les Napolitains sauvent toutefois leur deuxième place puisque la surprise de ce début de saison, Sassuolo (3e), a pris le bouillon face à l’AC Milan (1-4) (11e).

Dans la course à l’Europe, l’Inter Milan et la Fiorentina, respectivement victorieux de Cagliari (2-0) et l’Atalanta Bergame (2-0), se replacent tandis que la Roma, désormais huitième, a signé un deuxième succès de rang en l’emportant lors du derby romain (3-1).

Bundesliga : le Borussia Dortmund prend la main

Petite révolution en Allemagne, où le Bayern Munich a connu sa première défaite de la saison sur la pelouse du Herta Berlin (2-0). Une défaite qui lui coûte sa place de leader, puisque le Borussia Dortmund est allé chercher une belle victoire au Bayer Leverkusen (2-4).

À noter en bas de tableau qu’après cinq défaites consécutives, Schalke 04 a ouvert son compteur en prenant 3 points déjà cruciaux face à Mayence (1-0). Une victoire qui leur permet de laisser la place de lanterne rouge à Hanovre, étrillé par l’Eintracht Francfort (4-1).

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.