Accéder au contenu principal
Express Orient

La mort de la blogueuse irakienne Tara Fares crée l'émoi

Elle s'appelait Tara Fares. Son tort : afficher sa beauté et sa liberté sur les réseaux sociaux. La jeune mannequin irakienne a été abattue au volant de sa voiture. La blogueuse de 22 ans n'est pas la première à être assassinée. Ces dernières semaines, d'autres femmes très suivies sur les réseaux sociaux ont été tuées.

Publicité

Quelque 1 500 enfants yazidis sont encore prisonniers du groupe État islamique (EI) en Syrie. Certains parents se démènent pour racheter la liberté de leurs enfants avec l'aide des autorités du Kurdistan irakien.

Enfin, nous vous ferons découvrir la dernière collection automne-hiver de Georges Chakra. La star libanaise des podiums était à Paris pour la Fashion week.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.