Accéder au contenu principal

Ligue des champions : l’OL miraculé face au Chakhtior, le Real au tapis

L'OL a peiné face au Chakhtior Donetsk.
L'OL a peiné face au Chakhtior Donetsk. Jeff Pachoud, AFP

Malmené, l’OL a arraché un match nul face au Chakhtior Donetsk (2-2) et conserve la tête du groupe F de la Ligue des champions. À noter dans les autres matchs la défaite du Real à Moscou face au CSKA (0-1) et le carton de la Roma face à Plzen (5-0).

PUBLICITÉ

Dire que cette deuxième journée de Ligue des champions aura été compliquée pour l’Olympique Lyonnais relève de l’euphémisme. Dans un Parc OL déserté pour cause de huis clos, les Rhodaniens ont été totalement baladés en première période par le Chakhtior Donetsk, et n’ont dû leur salut qu’à un deuxième acte fou, durant lequel ils ont recollé au score (2-2) avant d’être tout proche, coup sur coup, de prendre l’avantage puis de plier.

Le résultat nul des hommes de Bruno Genesio, frustrant sur le papier, constitue toutefois un moindre mal, d’autant qu’avec ce résultat, les Gones occupent toujours la tête du groupe F. En match avancé de cette poule, Manchester City a eu toutes les peines du monde à lancer sa campagne européenne. Battus par l’OL lors de la première journée, les hommes de Pep Guardiola sont allés chercher un succès sur le fil, après avoir longtemps souffert sur la pelouse d’Hoffenheim (1-2). Menés dès la première minute, les Citizens ont rapidement recollé, avant d’arracher les trois points en toute fin de rencontre par Silva.

Le Real trébuche en Russie

Dans les autres groupes au programme de ce mardi de Ligue des champions, les cadors n'ont pas tous brillé, à commencer par le Real Madrid, qui a concédé une surprenante défaite sur la pelouse du CSKA Moscou (1-0). Les Merengue abandonnent du coup la tête du groupe G à leurs hôtes et sont rejoints à la deuxième place par l'AS Roma, qui s'est offert le carton de la soirée face au Viktoria Plzen (5-0). Une superbe performance auréolée d'un triplé signé Dzeko.

L’autre coup du chapeau du soir est à mettre à l’actif de l’Argentin Dybala, qui a porté la Juventus Turin vers son deuxième succès en autant de journée. Après le FC Valence, ce sont les Young Boys de Berne qui ont subi le réalisme de la Vieille Dame (3-0). Les Bianconeri continuent leur cavalier seul en tête du groupe H, puisque Manchester United, en crise, n’a pas réussi à se défaire de Valencians tout aussi moribonds (0-0).

À noter enfin la relative méforme du Bayern Munich, qui a concédé le nul face à l’Ajax Amsterdam (1-1), quelques jours après avoir abandonné la tête de la Bundesliga. Les Bavarois restent toutefois co-leaders de la poule E a égalité de points avec leur adversaire néerlandais, tandis que le Benfica effectue un beau rapproché à la faveur de son difficile succès sur l’AEK Athènes (2-3).

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.