Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la Libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts d'Arthur Jugnot

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Art contemporain en banlieue : "Ce qui nous intéresse, c'est la mixité du public"

En savoir plus

#ActuElles

Élections de mi-mandat aux Etats-Unis : un nombre record de femmes candidates

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le casse-tête de la frontière irlandaise

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Burn-out : les absurdités du management moderne

En savoir plus

TECH 24

Femmes dans la tech : comment briser le "clic" de verre

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La pêche, une tradition familiale au Grau-du-Roi

En savoir plus

Découvertes

Le Comic Sans MS, police la plus détestée du monde, amorce son retour à la Fashion Week de Paris

© Instagram/Balenciaga | Une mannequin du défilé Balenciaga à la Fashion Week de Paris, octobre 2018.

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 03/10/2018

23 ans après sa création, la célèbre police Comic Sans MS pourrait bien être remise au goût du jour grâce à la haute couture.

À l’occasion de la Paris Fashion Week, la marque Balenciaga organisait son défilé le dimanche 30 septembre à la Plaine-St-Denis. Dans une installation réalisée par l’artiste Jon Rafman, les modèles ont foulé le catwalk vêtus des créations de la collection été 2019 de la maison de couture. Et parmi les pièces, une robe s’est démarquée par ses motifs : sur fond noir, la signature Balenciaga apparaît en… Comic Sans MS.

Un zoom sur la création de Balenciaga. © Instagram/Balenciaga

De la haine à la notoriété

Créée par Vincent Connare pour Microsoft en 1995, la police en question a rapidement suscité la haine des typographes, puis du public. Son aspect enfantin a d’abord été considéré comme décrédibilisant pour le contenu qu’elle traduisait, puis carrément comme une faute de goût lorsqu’employée post-an 2000. Et c’est justement cette ambiguïté qui a contribué à sa notoriété.

Comme la banane portée à la ceinture, les crocs ou encore les lunettes à verres teintés, le Comic Sans MS connaît un retour de flamme depuis quelques années lorsqu’il est utilisé de manière ironique. Ce clin d’œil du styliste Demna Gvasalia, directeur artistique de la maison Balenciaga, colle parfaitement à la logique subversive de la marque et joue sur la corde sensible du mauvais goût pour marquer les esprits. Et la police haïe gagne un peu plus en crédibilité.

Rappelons-le, la marque avait déjà frappé fort en mai dernier en sortant un "t-shirt chemise", vendu pour la modique somme de 950 dollars. Pas vraiment étonnant, donc, qu'elle continue de pousser la mode dans ses retranchements en y introduisant la police la plus détestée de tous les temps.

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter.

Première publication : 02/10/2018

  • Découvertes

    Dolce & Gabbana a eu la bonne idée de remplacer ses modèles par des drones à la Fashion Week de Milan

    En savoir plus

  • Découvertes

    Le projet We Wear Culture de Google dévoile comme jamais les détails des robes de haute couture

    En savoir plus

  • Découvertes

    Pourquoi il n'y a ni apostrophe, ni guillemets sur nos claviers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)