Accéder au contenu principal

La star de cinéma chinoise Fan Bingbing s'excuse après un scandale fiscal

L'actrice chinoise Fan Bingbing, à son arrivée au 70 ème festival de Cannes, le 26 mai 2017, à l'occasion de la projection du film "L'agent double".
L'actrice chinoise Fan Bingbing, à son arrivée au 70 ème festival de Cannes, le 26 mai 2017, à l'occasion de la projection du film "L'agent double". Loic Venance, AFP

La star de cinéma chinoise Fan Bingbing s'est excusée auprès de ses fans et du Parti communiste chinois, suite à sa mise en cause dans un scandale fiscal. Elle doit 129 millions de dollars au fisc chinois.

Publicité

La star du cinéma chinois Fan Bingbing a fait son mea culpa. Mercredi 3 octobre 2018, l'actrice de 36 ans est sortie mercredi d’un long silence médiatique pour présenter ses excuses à ses fans et au Parti communiste, alors que le fisc lui réclame 129 millions de dollars d'impôts et pénalités.

Sur Weibo, le "Twitter chinois", elle a présenté ses excuses à "la société, à mes amis qui s'inquiètent, au public et à l'administration fiscale nationale".

Également mannequin et productrice en Chine, elle est connue à l'étranger pour avoir joué dans "X-Men: Days of Future Past" (2014) et avoir été membre du jury du Festival de Cannes en 2017. Elle sera prochainement à l'affiche de "355", un thriller hollywoodien avec Marion Cotillard et Penelope Cruz.

>> À lire sur France 24 : Musulmans en Chine : Human Rights watch dénonce des "détentions arbitraires et massives"

Depuis plusieurs mois, elle avait disparu des radars. Auparavant très active sur les réseaux sociaux, elle était restée muette sur Weibo, depuis fin mai 2018 et des accusations d'évasion fiscale sur un très lucratif contrat.

Sa disparition des écrans et des publicités, son mutisme, avaient fait naître les rumeurs en Chine, où certains avançaient qu'elle avait été arrêtée par les autorités.

Les cachets du monde du spectacle dans le viseur des autorités

Le fisc chinois a cependant mis fin au mystère, en dévoilant,mercredi 3 octobre, que l'actrice doit payer un total de 883 millions de yuans (129 millions de dollars) en impôts, amendes et pénalités.

Les ennuis de la star avaient débuté en mai 2018, lorsqu'un ex-présentateur de la télévision publique avait publié sur Internet ce qu'il présentait comme des contrats de l'actrice.

Selon ces documents, l'actrice aurait été officiellement payée 10 millions de yuans (1,3 million d'euros) pour quatre jours de travail, mais aurait en réalité touché 50 millions de yuans supplémentaires.

L'affaire avait mis au jour un système supposé de "doubles contrats": l'un destiné à être présenté au fisc, et l'autre avec un cachet bien plus élevé, gardé secret pour éviter une imposition trop lourde.

Les cachets exorbitants des stars du cinéma et de la télévision suscitent régulièrement la polémique en Chine. Dans la foulée de l'enquête sur l'actrice, les autorités ont élargi leurs investigations à l'ensemble de l'industrie du spectacle. Les personnes visées ont jusqu'à la fin de l'année pour régulariser leur situation en payant leur dû.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.