Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Marché des satellites : la concurrence des géants du numérique

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : le PSG atomise l'Étoile rouge, Monaco s'enfonce

© Franck Fife, AFP | Le PSG n'a fait qu'une bouchée de l'Étoile rouge de Belgrade.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 03/10/2018

Battu il y a deux semaines à Liverpool, le PSG n'a pas manqué son premier match de Ligue des champions à domicile. Les Parisiens ont étrillé l'Étoile rouge de Belgrade (6-1). En revanche, le calvaire continue pour Monaco, balayé à Dortmund (3-0).

Frustré il y a quinze jours lors de la première journée de la Ligue des championsune défaite sur le fil à Liverpool (3-2) – le PSG devait l'emporter, mercredi 3 octobre, pour lancer enfin sa campagne européenne. Face à l'Étoile rouge de Belgrade, les Parisiens n'ont pas fait dans le détail : une victoire 6-1, auréolée d'un superbe triplé de Neymar, et une victoire qui confirme la bonne forme du club de la capitale depuis le début de saison.

Face à un bien faible adversaire, mais qui avait tout de même réussi à accrocher Naples deux semaines plus tôt, les Parisiens ont tué le suspense d'entrée. Après vingt minutes à sens unique, Neymar s'est chargé de matérialiser la suprématie parisienne en deux minutes par un superbe coup franc (1-0, 20e), puis une reprise du gauche sous la barre (2-0, 22e). Un break qui s'est ensuite confirmé juste avant la pause, avec des réalisations signées Cavani (3-0, 37e) puis Di Maria (4-0, 41e).

Au retour des vestiaires, Mbappé y est également allé de son petit but (5-0, 70e), avant que Marin ne réduise la marque pour les Serbes (5-1, 74e). Et c'est finalement Neymar, une fois encore d'un maître coup franc, qui s'est chargé de clore la marque à l'entame des dix dernières minutes (6-1, 81e).

Un succès d’autant plus crucial que dans l’autre match de la poule, Naples a arraché la victoire dans le temps additionnel face à Liverpool. Au classement, les Italiens occupent donc seuls la tête, une unité devant Liverpool et le PSG. La double-confrontation automnale entre le Napoli et le PSG devrait être cruciale dans la perspective d’une qualification pour les huitièmes de finale.

Monaco n’y arrive toujours pas

L’autre club français en lice n’aura pas connu pareille fête à l’occasion de sa deuxième joute continentale. Très mal en point en championnat (18e), l’AS Monaco a tenu une mi-temps sur la pelouse du Borussia Dortmund. Mais le champion d’Allemagne a logiquement fait plier son adversaire (3-0) au retour des vestiaires, et partage donc la tête du groupe A avec l’Atletico de Madrid, difficile vainqueur du Club Bruges (3-1) avec un doublé de Griezmann. Bruges et Monaco, avec six longueurs de retard, sont pratiquement hors course.

Six points, c’est aussi le total du FC Barcelone après deux rencontres, puisque Messi et ses coéquipiers sont allés arracher un magnifique succès sur la pelouse de Tottenham (2-4). Les Spurs, déjà battus par l’Inter lors de la première journée, sont très mal en point dans cette C1 puisque l’Inter a également fait un carton plein en allant s’imposer sur la pelouse du PSV Eindhoven (1-2).

À noter enfin que dans le groupe D, le FC Porto et Schalke 04 ont réalisé la bonne opération de cette journée. Les Portugais se sont imposés sur la plus petite des marges face à Galatasaray (1-0), imitant les Allemands, co-leaders de la poule après leur succès à Moscou, face au Lokomotiv.  

 

Première publication : 03/10/2018

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : l’OL miraculé face au Chakhtior, le Real au tapis

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : Lyon et Fekir s'offrent Manchester City

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG s'incline à la dernière minute face à Liverpool

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)